Déni de dépression, comment s’en libérer ?

Posté le 8 octobre 2021
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
déni de dépression

➡️Sais-tu que j’ai mis 18 mois à sortir du déni de ma dépression ! C’est un chiffre dont je ne suis pas fière 😅mais qui montre une certaine réalité. En effet, accepter sa dépression est très difficile.

➖Pourquoi ? Je pense pour commencer à cause de la vision de la santé mentale dans nos sociétés occidentales. De plus la crainte d’être bizarre ou de sortir des cases. Alors pour se débarrasser de ce point de suite : en France 1 personne sur 5 est en dépression donc les cases sont toutes cochées !

Aujourd’hui peut-être es-tu concerné par le sujet pour toi ou pour un proche.  Du coup j’ai envie de t’aider à trier les idées de ton cerveau 🧠à voir si tu es en dépression ou comment tu peux faire pour le montrer à un proche.

➡️Le déni de sa dépression est quelques choses de courant alors tu n’as pas à avoir honte de toi 🙅🏾‍♀️ou d’être en colère ou déçu de l’attitude d’un proche.

Alors commençons et voyons comment t’aider !

Les raisons du déni de dépression

➡️Pour commencer, qu’est-ce qu’être dans le déni ? D’après notre cher Robert, il s’agit :  refus de reconnaître une réalité traumatisante. Je trouve que le terme est très bien expliqué👍🏾.

A la base une personne en déni n’est pas en train de faire un caprice mais se protège psychiquement🧠. Nous avons donc en nous un mécanisme de défense en marche. Notre cerveau est incroyable ! Son seul but est de nous protéger de réaction disproportionner et donc de nous donner le temps de faire le processus d’acceptation😌.

En gros quand les gens mentent, ils le savent. Par contre les personnes en déni ne prennent pas conscience de ce qui les menace.

Sortir du déni est loin d’être facile, mais n’est pas impossible non plus. Cela exige une certaine humilité et la capacité de voir la vérité en soi sachant qu’elle peut être bouleversante.

Petite parenthèse pour les proches : 

➖Si vous souhaitez aider une personne dans le déni, il vous faut une relation de confiance. Le but est de faire une confrontation avec la réalité en disant les choses avec respect et à haute voix. Voir le guide: convaincre un dépressif de se soigner.

Pour une personne pensant souffrir de dépression 

Si tu souhaites sortir d’une impasse et prendre soin de toi, prenons le temps ensemble de t’aider à voir les choses avec réalité😌.

Sortir du déni l’étape n°1 : sortir des fausses croyances sur la dépression

➡️Avant toutes choses, la dépression est remplie de clichés et de stigmatisation par notre société😔 ! Pour réussir à passer au-dessus, il vaut mieux commencer par-là !Pour ma part, j’ai bien vu que je n’allais pas bien. Je survivais face à ma tête en chantier permanent🤯. Ma peur était sur le mot dépression de base. En effet, je craignais tellement la dépression😱. Pour commencer dans ce processus pour sortir du déni de sa dépression, il est important d’avoir une connaissance exacte sur le sujet pour éviter de stagner. 

Les fausses croyances de la dépression

La dépression est pour les faibles

➡️Il est temps d’arrêter de faire croire la populace que la dépression est une faiblesse de caractère. Nous ne sommes pas faibles si nous sommes en dépression. La dépression est une maladie reconnue par l’organisation mondiale de la santé et surtout par le monde médical.

Certes son comportement ressemble à un manque de volonté mais ce n’est pas parce qu’un husky ressemble à un loup que c’est un loup !

🧠Les dysfonctionnements du cerveau lié aux neurotransmetteurs et à nos systèmes endocriniens sont la traduction biologique de la maladie. Voir les causes en détails aide à sortir de cette fausse croyance. Dans cette société de compétitivité, il est facile d’écraser les autres. Ces gens-là prennent soin d’eux alors pourquoi pas nous 🤔?

La dépression ne touche pas que les femmes

Dans les statistiques, que nous entendons sur la dépression, souvent est mis en évidence que les femmes sont les plus touchées par la dépression. Enfin, surtout parce que les hommes ont bien plus de mal à accepter et sortir du déni de leurs dépressions. Pourquoi ? La pression de la société, la compétitivité, la vision de l’homme fort, empêchent les messieurs à voir des zones de « faiblesse ». Comme la dépression est vue comme tel, nombreux sont ceux qui ne se soignent pas. La dépression n’est pas une maladie pour les femmes et touche n’importe qui n’importe quand.

J’ai tout pour être heureux je n’ai pas à être en dépression

➡️La dépression n’est pas une maladie pour les personnes pauvres ou pour les personnes n’ayant pas de famille ou une bonne situation.

Il s’agit d’un dérèglement biologique🦠 pas un manque de reconnaissance. Avoir tout pour être heureux n’est pas une toure fortifié épargnant de la dépression. En tant que proche fais attention à ne pas ajouter ce poids🙅🏾‍♀️.

La dépression ne veut pas dire folie

Souvent on part du principe qu’être en dépression, c’est être fou🙅🏾‍♀️. Alors il est vrai qu’on ne comprend pas ce qu’il se passe. Mais il y a une explication logique. En cherchant pas les réponses au bon endroit, on alimente cette psychose. Sachant que la culpabilité est excessive dans la dépression, penser cela sans le régler c’est se donner tous les jours du poison☠️.

La dépression ne veut pas dire cachetons

Le traitement sur la dépression est controversé. Comme beaucoup qu’il faut sortir seul de la dépression, ils pensent que les traitements sont des choses chimiques faisant plus de mal.

Il y a une réalité à savoir :

Sortir du déni l’étape n°2 : Voir en soi les symptômes de la dépression

 

➡️Pour sortir du déni, il faut prendre le temps de comparer ses difficultés avec les symptômes de la dépression. Comme après les premiers signes d’une maladie grave nous allons voir un médecin🩺, de même pour la dépression. Être sur et fixé aide à voir la réalité en face.

Tu n’as pas à culpabiliser parce que tu as mis du temps avant de sortir du déni. Nous passons tous part là ! Ton comportement est classique suite à tous ce que nous avons vu. Aujourd’hui, parce qu’on l’a fait pour moi, je vais t’aider à prendre soin de toi !

➡️Maintenant on fait quoi ? je t’invite à découvrir ma méthode des 5Apour t’apprendre à sortir de ta dépression. Tu sauras quoi faire étape par étapes. Pour cela, télécharge le guide gratuit juste ici.

Comment aider un proche dans le déni ?

La dépression est une maladie très rependue dans le monde mais souffrant de beaucoup de stéréotypes. De ce fait, il est très courant qu’une personne souffrant de dépression soit dans le déni de la maladie !

Rare sont les dépressifs acceptant tout de suite la dépression ! Du coup, il s’agit de base d’un processus classique chez les personnes souffrant de la pathologie. Pour les aider, les déclics et les ultimatums ne fonctionnent pas. Montre à ton  proche que ces actions ressemblent aux symptômes de la dépression. Fais-lui  écouter cet épisode de Podcast et donne à ton proche le temps de faire chemin.

Comment sortir du déni de sa dépression ?

  1.  Se rappeler qu’être en dépression n’est pas une marque de faiblesse mais bien une maladie
  2. Il est important de découvrir la réalité de la dépression pour ne pas rester dans les clichés
  3. Comparer ses symptômes à ceux de la dépression est important
  4. Autant ensuite voir son médecin. Plutôt la prise en charge est faites plus rapide sera la guérison

Manuella

Ok je suis en dépression, alors je prends soi de moi !

Le newsletter

Tu aimes les articles du blog ? Tu souhaites recevoir plus de connaissances et plus de conseils ? 

.

Laisser un commentaire

De la connaissance sur la dépression

La dépression est un sujet tabou mais pas ici ! Tu trouveras tout ce dont du as besoin pour comprendre la maladie, en sortir et aider ton proche efficacement ❤.

À ta disposition

Perdu face à ta dépression ou celle de ton proche ? Tu peux me contacter à tout moment.