Comment être en dépression quand tout va bien ?

Posté le 7 septembre 2020
dépression

Suis-je en dépression alors que tout va bien dans ma vie ?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi est-ce que vous étiez triste ou morose ces derniers temps ? Avez-vous l’impression que vous faites une dépression alors que selon les critères de notre société tout va bien. De plus, avez-vous une belle maison ? Une femme superbe ? Un homme attentionné ? Des enfants brillants ?  Et pour couronner le tout, un travail génial et une vie géniale ?  Vous demandez-vous pourquoi vous faites une dépression malgré les belles choses que vous avez dans votre vie ?

Pourtant malgré toutes ces choses, la dépression a pointé le bout de son nez.

Je comprends très bien votre situation ! En effet, moi aussi j’avais tout pour moi : la jeunesse, un travail passionnant, un amoureux merveilleux et je n’avais pas à me plaindre de ma vie. Pourtant, je pleurais tous les soirs et j’étais complètement dévastée… En gros j’étais en dépression.

Seulement voilà, pour les critères de ce monde, je ne devais pas être en dépression. Il est temps de faire taire ses bouches et de réaliser qu’on peut être en dépression même si selon les points de vue des autres nous avons tout pour être heureux.

 Ces pensées trahissent un manque cruel d’information sur la maladie et ses symptômes. Dans cet article, je vous explique pourquoi pouvons-nous être en dépression quand tout va bien !

La dépression est une maladie

L’une des premières choses à savoir est que si vous avez les symptômes suivants, vous devez surement être en dépression.

Voici la liste des symptômes de la maladie

    • Pensées négatives tous les jours (broyer du noir)
    • Perte d’intérêts à faire des choses
    • Irritabilité
    • Trouble du sommeil
    • Trouble alimentaire
    • Prise ou perte de poids
    • Fatigue
    • Dévalorisation excessive
    • Culpabilité poussée à l’extrême
    • Manque de confiance et estime de soi
    • Difficulté à se concentre et à mémoriser
    • Idée suicidaire

Il est important de mettre en lumière le fait que la dépression est une maladie ne faisant aucune distinction d’âge et de genre.  En clair, nous pouvons tous être touchés par la dépression, personne n’est épargné.  La dépression est une maladie reconnue et très bien connue dans le monde médical. Son gros problème est d’être un cliché dans nos pays. La dépression n’est ni un manque de volonté, ni une faiblesse ni même un caprice.

Enlevez en vous le poids de cette culpabilité, ou la vision néfaste que vous avez de vous (manque de reconnaissance, honte, culpabilité) car l’un des symptômes de la dépression vous empêche tout simplement de jouir du positif que vous avez autour de vous.

Vous pouvez avoir un superbe travail, mais tomber en dépression sans faire de burn out. De même vous pouvez avoir un couple heureux et soudé et tomber en dépression. Personne n’est prédestiné à tomber en dépression.  

Les raisons de la dépression

Il est naturel en tant que personne sensé d’essayer de comprendre pourquoi nous sommes en dépression. Cependant, la prudence est de mise sur cette question. En effet, les dépressifs ont la tendance de remettre en question leur vie soit à cause du manque de confiance en soi soit parce qu’ils recherchent activement une raison à leur douleur.

Dans cette quête de vérité, faites attention à ne pas heurter la sensibilité de votre entourage et ne pas se chercher non plus des fautes ou un mauvais karma.

Pourquoi ? Parce qu’il arrive qu’il n’y ait pas raison à certaines dépressions… Je suis passée par ce chemin. En effet, ma première dépression était due à une rupture sentimentale… mais la deuxième est arrivée bien avant mon burn out.

Même si vous êtes en dépression quand tout va bien, cela ne veut pas dire que votre dépression vient de ce « tout va bien ».

 

Faites comprendre votre maladie aux autres

L’une des grosses difficultés de la maladie est de faire comprendre à son entourage sa réalité. Comme j’aime le dire, tant que nous ne sommes pas confrontés à la dépression, ne nous prêtons pas attention à la maladie. De ce fait, vous n’êtes pas obligé de vous battre avec vos proches.

En effet, la dépression arrive et quand tout va bien dans sa vie et les proches sont aussi surpris et comme au point précédent vont également chercher une raison à ce mal-être. Avant de rentrer dans un combat inutile, il est important d’expliquer rapidement sa dépression aux personnes importantes de son entourage.

Vous n’êtes pas obligé de l’avoir accepté ou même d’avoir commencer une thérapie, mais expliquer ce que vous avez, permet d’éviter un nombre incalculable de quiproquos.

Le classique est souvent le coup de l’adultère. Si son conjoint est triste, une personne peut commencer à douter d’elle ou de son conjoint en essayer d’expliquer l’éloignement.

Un conseil :  si vous pensez être en dépressifs, dites-le le plus rapidement que possible. N’ayez pas peur de leur réaction car, on ne sait vraiment jamais comme l’autre peut réagir.  Ayez confiance en l’amour de vos proches pour vous.

Voici un guide gratuit et complet pour aider les proches à comprendre la gravité de la dépression. Téléchargez-le et faites-le lire à vos proches.

 

Les belles choses de notre vie ne font pas le poids face à la dépression

Comme cité plus haut, l’un des symptômes de la dépression est la perte d’intérêts et de plaisir. De ce fait, toutes les belles choses que vous avez ne peuvent plus vous apporter de la joie.  Toutes ces choses ne font pas le poids face à la dépression.

C’est pour cette raison qu’il faut être très rapidement honnête envers soi-même et rechercher l’aide adéquate : le suivi psychologique.

La dépression est une maladie qui se guérit. N’ayez donc pas peur de consulter un psy. Le faire, ne vous qualifie jamais de fou. Un psychologue et ou un psychiatre sont vos atouts pour combattre la maladie. Je vous invite à vous concentrer sur un Thérapie Comportementale Cognitive, qui aide à combattre la dépression plus en profondeur

Article lié : Briser l’envie de rien faire avec l’activation comportementale.

Que trouverez-vous ici

Sur ce site,  vous y trouverez des conseils pour tenir face à la maladie. Grâce aux éléments suivants :

Vous n’êtes plus seul(e) face à la dépression.

Queeney

Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest

dépression
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

d'autres idées de lectures

Laisser un commentaire