Comment aider un dépressif à distance ?

Posté le 18 septembre 2020
aider un dépressif à distance

Cet article est le résumé de l’épisode 20 du Podcast 

« Raconte-moi ta dépression ».

 

Vraiment, il s’agit de « the » question. Quand on vit loin de son proche et qu’on découvre que ce dernier est en dépression, il y a de quoi devenir chèvre. La distance rent absolument tout difficile. Déjà prendre soin d’un dépressif n’est pas une mince affaire, mais Comment aider un dépressif quand on est à distance ?

Quand je parle de distance, je ne dis pas 10 minutes en voiture… Soyons sérieux^^. Blague à part, la distance est au minimum 2h de voiture pour un aller, ou bien être dans un autre pays. Pour ma part, mes deux sœurs ainées vivent au Royaume uni à plus de10h de voiture de chez moi… Et je sais très bien à quelle point la distance a été difficile.

A travers cet article, mais surtout l’épisode de podcast, que je vous invite vraiment à écouter, je vous prose 4 choses à faire pour aider votre proche dépressif à distance.

Pour vous aider à prendre soin de votre proche à distance, je vous invite à télécharger le workbook. Ainsi vous aurez toute la marche à suivre étape par étape pour aider votre proche

Ce guide marche aussi si vous êtes prêt physiquement.

 

Connaître la dépression aide à mieux gérer la distance

La distance nous donne un premier désavantage : celui du temps. En effet, quand on se retrouve avec son proche, le temps est très précieux et compter. Souvent, il arrive que nous sommes impatients alors on demande comment ça va ? Est-ce que tu vas mieux ? Voir d’autres questions plus gênantes comme est-ce que tu es toujours en dépression ?…

Ce type de comportement est à proscrire. Puisque votre temps est compté, vous n’avez pas le droit au maladresse. En effet, évitons toutes tensions inutiles capable de saboter votre relation avec votre proche et limité votre champs d’action.

Pour cela, il est très important d’avoir de bonne connaissance sur la dépression en générale. Au fur et à mesure que vous aurez mieux compris les rouages de la dépression, vous ne ferez plus les grandes boulettes classiques comme :

  • Bouge-toi
  • Mais ressaisie-toi
  • Tout est une question de volonté
  • Quoi tu ne vois pas un psy ? Mais qu’est-ce qui ne vas pas chez toi !

Pour cela, vous avez sur le blog des séries d’article spécialement pour vous, afin de vous aider à avoir la bonne marche à suivre.  Il existe également des épisodes de podcast comme celui-ci, je vous invite à écouter les épisodes suivants :

  • Pourquoi avez-vous besoin d’un commentateur sportif dans votre vie ?
  • Que faire si mon proche refuse de me parler ?
  • Pourquoi mon proche dépressif remet notre couple en question ?
  • Comment gérer les changements de comportement des dépressifs ?

Article lié : Comment aider un dépressif ?

Article lié : Quelles sont les symptômes de la dépression ?

Un allié sur place

Afin d’être rassurer et de moins culpabiliser d’être à distance, avoir un allié sur place est une solution presque obligatoire. En effet, cet allié est un atout majeur dans l’aide à prodiguer à son proche. Cette personne pourra donc vous aider à distance et vous donner des nouvelles de son point de votre proche.  Je tiens à préciser qu’il ne s’agit pas de faire de votre allié un espion infiltré, et que votre proche doit être au courant.

Pourquoi ? Tout simplement pour garder de bonne relation et surtout ne pas donner l’impression à votre proche d’être trahis ou que vous n’avez pas confiance en lui/elle. Qui plus est nous avons parlé de bien connaître la dépression. Cette attitude ne fera que renforcer le manque d’estime de soi de votre proche.

Qui peut être votre alliée ? Une personne proche de votre proche ( lol) et une personne de confiance.

  • Votre gendre/ Belle-fille
  • Un voisin
  • Un parent
  • Un ami
  • Le thérapeute …

C’est une décision que vous pouvez prendre à plusieurs et en famille. Ainsi vous pourrez demander à votre allié de prendre des nouvelles, d’avoir un œil tendre pour votre proche et vous prévenir en cas d’urgence.

Travailler main dans la main avec son proche

Pour être une aide réelle pour votre proche , vous devez savoir quel est votre champ d’action. Il ne faut pas perdre du temps quand vous passer du temps ensemble. Comment aider un dépressif ? En établissant ensemble les modalités et les règles de votre contrat dans la relation que vous avez avec votre proche.

Pour cela, l’une des premiers choses à faire est d’avoir une conversation franche avec votre proche.

Cette conversation sera le ciment de votre relation. Tout ce que vous construirez autour aura le goût de la confiance, de la considération, du respect, de l’amour et de l’honneur.

Pour préparer cet échange, je vous invite à télécharger le guide pour avoir la marche à suivre et toutes les questions à se poser sur les thèmes suivants :

  • Quelles seront les fréquences de nos échanges
  • Que faire quand ça ne va pas ?
  • Que faire quand ça va ?
  • Peut-on parler de la maladie ?

Ne pas se faire du souci outre mesure

La distance accentue le stress et les spéculations. Pour éviter de s’ajouter du stress et du soucis rappelez-vous des points suivants :

  • Faites attention à vous. Il est important de donner ce que l’on peut donner. Si vous êtes fatigués, vous n’en pourrez pas être une aide pour votre proche. Même si cette phrase est logique, se la remémorer aide à éviter de se dépasser physiquement et émotionnellement.
  • Il ne faut pas culpabiliser d’être à distance Ce n’est pas votre faute si vous êtes loin
  • Rappelez vous ce que vous avez fait pour votre proche en dépression (émotions, temps, conseils, aides matérielles etc…). Listez les choses que vous avez fait pour votre proche en dépression. Cela vous aidera à prendre du recul pour votre proche.

Queeney

Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest

comment aider un dépressif
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

d'autres idées de lectures

Laisser un commentaire