Dépression et alcool, comment s’en sortir ?

Posté le 7 septembre 2021
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
dépression et alcool

Qui aurait cru que la dépression et l’alcool🍷 pouvaient être de très bons amis ? Il s’agit d’une réalité assez taboue mais ces deux compères sont liés et ajoutent encore plus de souffrance au dépressif. Quelque chose de banal comme prendre des apéros pour se changer les idées peut très vite devenir indispensable pour supporter sa dépression. La dépression et l’alcool ont donc un lien connu et très répandu dans notre société. De ce fait,  il est très important de ne pas🙅🏾‍♀️ mettre d’omerta et de parler franchement de cette situation. Deux combats difficiles mais pas insurmontables💪🏾. 

Pour sortir de la dépression, je vous invite à lire cet article. Voyons donc comment faire surtout face à l’alcool.

Sommaire

En quoi l’alcool est un piège ?

La dépression est un énorme poids dans notre vie de tous les jours😓. La négativité, la morosité, les symptômes et les éventuels traumatismes témoignent d’un travail acharné tous les jours pour survivre  à la maladie. Du coup, il est normal de vouloir avoir un échappatoire🤷🏾‍♀️, un moyen d’atténuer les difficultés. Le problème c’est que l’alcool peut être une des solutions.

Souvent quand on parle d’alcoolisme🍷, la première image en tête est celle d’un SDF ayant toujours une bière dans sa main. Alors, que l’alcool peut toucher n’importe qui, quelques soit son sexe, son milieu socio-professionnel et ses choix de vie.

En fait, boire permet tellement de choses 📄 comme supprimer les émotions négatives, limiter les symptômes de la dépression et même facilité le sommeil. Du coup, cela peut paraître être une très bonne solution face à la dépression.

Le piège est que cet engrenage prend vite et surtout une fois les effets de l’alcool effacés la dépression revient deux fois plus en force qu’avant. Donc pour atténuer encore ces effets, on rentre très vite dans le cercle vicieux de la boisson.

➡Si vous avez un proche dépressif souffrant d’alcoolisme, rappelez-vous que le but de votre proche est surtout de ne plus souffrir. C’est rare qu’un dépressif le fasse juste pour faire la fête.

Maintenant, que faire pour ne plus rester dans le piège de l’alcool ? 

Suis-je dépendant à l’alcool ?

Exactement comme il n’est pas facile d’accepter d’être en dépression🧠, il peut être très difficile de réaliser un problème d’alcoolisme. Malgré cela, la santé passe avant tout ! Si vous pensez que vous ou un proche souffrez d’alcoolisme, autant prendre le temps de se poser les bonnes questions😌.

 Comment savoir si je suis dépendant à l’alcool ?

Le site de l’institut adios propose les éléments suivants :

  • La consommation d’alcool devient de plus en plus fréquente.
  • Les quantités d’alcool augmentent progressivement.
  • La gestion du quotidien devient problématique.
  • Tout espoir d’arrêt volontaire s’éloigne.
  • L’envie de boire devient plus forte et s’accentue.
  • Sans alcool, des tremblements et des sueurs, comme autant de signes de manque.
  • Le comportement n’est plus le même et les relations avec les proches se tendent.

Il y a une chose importante à se rappeler, la dépression désempare.  ➡Est-ce que le fait d’avoir un problème avec l’alcool la signifie que vous êtes un ivrogne ? Est-ce que cela signifie que vous êtes une honte ? Est-ce que cela signifie que vous n’avez pas fait les choses correctement ? NON !

Je rappelle que l’alcool est un piège touchant n’importe qui. De plus🙅🏾‍♀️, ne pensez pas que vous êtes tombés dedans parce que vous  cherchiez une solution de facilité. Comment donc sortir de cette spiral infernale ?

Comment puis-je arrêter de boire ?

il existe plusieurs type  aides face à l’alcool  :

  • Commencez par en parler à votre médecin traitant ou psychiatre. Il sera à même de vous diriger vers un professionnel de la santé compétent. Il existe de nombreuses thérapies capables pour vous aider.
  • Des addictologues.
  • Des instituts spécialisés dans le domaine
  • Vous pouvez également, utiliser remèdes naturels comme l’artichaut ou le romarin.
  • Les centres de désintoxication

Comme vous le voyez, il existe de nombreuses solutions, comme des solutions pour sortir de la dépression. Vous pouvez vous en sortir !

Découvrez également les conseils de cet instituts spécialisé pour savoir Comment faire pour arrêter de boire

Comment aider un proche ?

L’une des situations les plus difficiles est de montrer à un proche ses problèmes d’alcoolisme. 

Pour commencer❤, prenez le temps de comprendre la raison de l’alcoolisme. Ici, je parle d’une personne souffrant de dépression. 😌La souffrance est si intense que l’alcool est devenu la solution. Alors, la première étape serait de régler la dépression d’abord. Invitez votre proche à voir un thérapeute🩺. Ensuite, concernant l’alcool, de même dirigez votre proche chez un professionnel de la santé. Utilisez des termes rassurants, éviter les propos durs et secs. Rappelez à votre proche que vous l’aimez et que vous voulez l’aider. N’oubliez jamais que c’est à votre proche de faire le travail nécessaire. Alors ne soyez pas trop derrière lui.

Aller plus loin : comment aider un dépressif  qui refuse notre aide ? 

Manuella

Face à l’alcool et la dépression, il y a des solutions !

dépression et alcool

Le newsletter

Tu aimes les articles du blog ? Tu souhaites recevoir plus de connaissances et plus de conseils ? 

.

Laisser un commentaire

De la connaissance sur la dépression

La dépression est un sujet tabou mais pas ici ! Tu trouveras tout ce dont du as besoin pour comprendre la maladie, en sortir et aider ton proche efficacement ❤.

À ta disposition

Perdu face à ta dépression ou celle de ton proche ? Tu peux me contacter à tout moment.