Ces choses que j’aurais aimé savoir avant ma dépression

Posté le 27 août 2021
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Avec le recul, après 2 dépressions et 3 rechutes, je réalise qu’il y a des choses que j’aurais aimé savoir de nombreuses choses sur la maladie avant mes dépressions😖. En fait, je trouve que personnellement, après mon histoire et ma situation que nous recherchons souvent à tâtons des informations sur la dépression. Même si je prône cette phrase  » tant qu’on n’y est pas confronté on n’y prête pas attention🤷🏾‍♀️« . Néanmoins, encore après les informations manquent sur des détails de la dépression, des choses que l’on ne trouve pas sur les sites internet. Alors nous voilà avec une petite lampe à chercher dans le noir👀.

Puisque je n’ai pas envie de vous laisser chercher seul, aujourd’hui, j’ai eu envie de vous partager mon avis subjectif sur les informations que j’aurais aimé savoir avant mes dépressions💪🏾.

Sommaire

Les antidépresseurs ne sont pas des traitement miracle.

 

Pour ma part, j’ai toujours pensé que si je prenais les antidépresseurs💊 ils allaient arrêter de suite les symptômes de ma dépression… En fait, je les comparais à des dolipranes capables de faire disparaître une migraine🧠😅.

➡J’aurais aimé savoir que les antidépresseurs apportent une stabilité, mais que ce ne sont pas eux qui vont nous guérir de la dépression. En effet, c’est la thérapie🩺 et le travail de fond accompagné d’une bonne hygiène de vie qui nous permet de nous remettre sur pied. Vous auriez dû me dire que je devais faire des efforts.

Les antidépresseurs ne sont pas la voie de la facilité

 

Avec l’environnement dans lequel j’ai grandi, les antidépresseurs étaient très mal vus💊. De plus j’ai commencé moi-même à développer cette idée que prendre des AD signifiait que je n’étais pas assez forte 💪🏾pour combattre la dépression et que de ce fait, je choisissais la voie de la facilité ! Franchement, une pression inutile 🤦🏾‍♀️!

➡Alors qu’en fait, on ne peut pas se battre seul de la dépression. Pour ma part, j’ai eu une dépression sévère ce qui veut dire que sans traitement, je pouvais aller me brosser. Ce que j’aurais aimé savoir c’est que je faisais bien les choses par rapport à ma dépression😌. Alors vous devez surement me dire que mon psy devait me le dire. Ici, je parle plus de mon entourage néfaste au début de ma dépression et mon éducation de performance ajoutant de la culpabilité à une pauvre dépressive.

➡J’ai compris que je ne pouvais pas me battre seule contre ma dépression. De ce fait, les AD ne sont pas du tout la voie de la facilité 🙅🏾‍♀️mais des alliés puissants face à la dépression selon mon propre point de vue🚀.

Il faut avoir une bonne hygiène de vie

J’aurais aimé savoir qu’il fallait que je travaille sur ma santé mentale🧠 et sur mon hygiène de vie en plus de ma dépression. La réalité est qu’on doit manger équilibré🥗, dormir correctement 😴et tout et tout. Sauf que comment🤷🏾‍♀️ mettre ses choses en place quand se lever de son lit est un véritable calvaire à cause des difficultés de la dépression ?Je me souviens de mon état de santé et j’aurais aimé avoir un allié avec moi pour l’expliquer.

Néanmoins j’ai réussi à le faire, mais très tardivement alors que si on le met depuis le début on sort plus vite la dépression.

Ce que j’aurais aimé savoir sur cette part de dépression est qu’en France, je pouvais avoir l’aide d’une nutritionniste par exemple. De plus, c’est sur ce point que les proches de dépressif voulant aider peuvent travailler.

Comprendre avant le fonctionnement des crises d’angoisse

Une chose que j’aurais aimé savoir sur la dépression, c’est les détails de la crise d’angoisse😖. En fait, la crise d’angoisse n’est pas dangereuse mais c’est assez impressionnant d’en faire. J’aurais aimé qu’on m’explique et qu’on l’explique à mes proches qui ont été comme moi pris au dépourvu…

Le truc c’est que les crises sont prévisible et facile à gérer ( en gros bien sûr) avec un peu plus de connaissance. Pour cela, j’ai du faire des recherches moi-même un peu à cause de la banalisation des crises…

Pour en apprendre davantage je vous invite à faire un tour sur le blog : guérir l’anxiété.

Les rechutes sont normales et pas un échec.

Les rechutes sont classiques et normales sauf que quant au bout de plusieurs semaines de bien avoir une semaine compliquée donne  un véritable goût amer à la situation😖. Ce qu’il faut comprendre que ces rechutes font partie intégrante de la dépression. En avoir signifie juste que nous avançons. Pour être rassurer parlez-en avec votre thérapeute.

poser des questions à votre thérapeute

 

J’ai appris avec le temps, que je me devais de poser des questions au thérapeute et que sans cela, je n’avancerais pas. C’est étrange mais au combien important !

 

Voici donc ma liste de choses que j’aurais aimé savoir sue la dépression avant. Est-ce qu’il y a d’autres choses que tu aurais aimé savoir ? 

Manuella

Ces choses que j’aurais aimé savoir avant mes dépressions !

savoir dépression

Le newsletter

Tu aimes les articles du blog ? Tu souhaites recevoir plus de connaissances et plus de conseils ? 

.

Laisser un commentaire

De la connaissance sur la dépression

La dépression est un sujet tabou mais pas ici ! Tu trouveras tout ce dont du as besoin pour comprendre la maladie, en sortir et aider ton proche efficacement ❤.

À ta disposition

Perdu face à ta dépression ou celle de ton proche ? Tu peux me contacter à tout moment.