Comment arrêter de s’auto-saboter quand on souffre de dépression ?

Posté le 22 mars 2021
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Arrêter de s’auto-saboter est un combat que nous devons faire tous, même nous dépressifs. La dépression nous donne un milliard de raison de nous auto-saboter, de nous faire du mal et de nous donner tout un tas de noms d’oiseaux…

La liste est bien trop longue des choses que nous faisons, mais ce n’est pas le but de cet article… Le but est de mettre en place des choses pour nous libérer de la pression que nous nous mettons.

Ayant toujours voulu travailler sur ma dépression pour m’en libérer je ne voyais pas à quel point j’étais dur envers moi par mes propos et mes gestes.

La dépression possède assez de symptômes pour nous faire du mal. Voyons donc comment arrêter de nous auto-saboter.

Avoir confiance en son thérapeute

Pour commencer à s’auto-saboter, il est très important d’avoir une bonne relation avec son thérapeute et une bonne vision de la dépression, et des traitements possibles. Pourquoi ? Parce que la thérapie est notre première ligne de défense face à la dépression et d’un autre côté, nos actions peuvent massacrer le travail du thérapeute.💪🏾 Comment pouvons-nous auto-saboter son travail ?

En n’acceptant pas son traitement

La vision du monde des antidépresseurs est un auto-sabotage en lui-même. Ne pensez-vous pas que le but est d’arrêter les antidépresseurs ? Alors quand on nous en rajoute c’est un échec😔, quand on en prend c’est encore plus un échec car on ne peut pas sortir seul de la dépression….

Les AD, ne sont pas un signe de faiblesse mais un moyen qui nous permet de nous aider le temps nécessaire pour nous sortir de la dépression. Si votre thérapeute en augmente c’est une mauvaise nouvelle pour beaucoup d’entre nous🏆💪🏾… Pour être honnête je l’ai pensée aussi pendant un long moment.😅

 Alors que dans la réalité une augmentation est pour trouver le dosage adapté à notre dépression et que le but est de trouver le dosage capable de nous faire du bien.

Alors, voyons les traitements comme nos meilleurs alliés car en vrai ils ne sont pas si mauvais que cela. Et les voir comme des poisons, peut nous inciter à ne pas écouter les recommandations ou arrêter sans notre traitement sans validation.

Si nous voulons aller mieux, reconseillions-nous avec ce traitement. Cela ne veut pas dire que nous devons pas voir aussi leurs effets secondaires. Perso les AD m’ont fait prendre 50 kilos, mais je n’aurais pas été capable de vous dire cela si je ne les avais pas pris.😁

Accepter d’être aidable

Un autre moyen de ne pas s’auto-saboter et augmenter sa confiance en son thérapeute et d’arrêter de penser que vous êtes un cas désespéré. « Oui mais je suis en dépression depuis des années…. NON »🙅🏾‍♀️. Même des personnes étant en dépression depuis de longues années ont réussi à s’en sortir. Cette idée nous met dans de mauvaises conditions pour nous libérer du poids de cette fichue dépression.

Comment accepter que nous sommes aidables ?

  • Notez vos victoires🏆 : souvent nous voyons nos échecs, mais avons-nous la liste de tout ce que nous avons réussi à faire ?
  • Demandez à votre thérapeute 🙏🏾: Ils sont là pour nous donner confiance, pour nous encourager et nous montrer qu’il y a toujours de l’espoir
  • Se rappeler qu’il est possible de sortir de la dépression.😌

Se prendre pour la reine d’Angleterre👑

Une chose sympa est de prendre soin de soi, mais comme jamais. Clairement en devenant la reine d’Angleterre. Pour cela, il est important de se traiter avec beaucoup de bienveillance❤❤. Du coup cela commence par ne pas penser que nous sommes un échec. Comme la reine, nous avons le droit d’être pardonné par nos erreurs comme celle d’être en dépression.

Faire preuve de bienveillance, c’est se parler avec des mots gentils et éviter « je suis une grosse nul », « un con comme toi ne peut être qu’en dépression ». Ou avec des mots moins durs comme « je fais toujours des erreurs », « c’est pas pour moi »   ect…

A la place voyez vos qualités et ce que vous êtes capable de faire, je vous interdis de dire que vous ne n’avez aucunes qualités ! Mettez en avant ses qualités ne fera pas de vous une personne orgueilleuse au contraire, vous verrez qui vous êtes et ferez tout pour vous protéger de vous-même.

Ce travail pour arrêter de s’auto-saboter est un travail que doit faire tout le monde même les non-dépressifs alors voilà une autre raison pour ne pas penser que vous êtes un cas désespérer.  

Nos autres actions de tous les jours face à l’auto-sabotage :

Ce travail est à réaliser régulièrement. Ainsi, nous travaillons sur notre estime de soi mais également sur notre dépression.

Manuella

Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest !

Laisser un commentaire

L’académie des dépressifs : Un abonnement mensuel inédit et authentique pour les dépressifs ayant envie de sortir de la dépression ! Loin d’être un produit miracle, il contient toutes informations nécessaires pour comprendre son mal-être et agir efficacement contre ses difficultés sans perdre du temps grâce aux  encouragements et au soutien  d’une ancienne dépressive coach de vie.

De la connaissance sur la dépression

La dépression est un sujet tabou mais pas ici ! Tu trouveras tout ce dont du as besoin pour comprendre la maladie, en sortir et aider ton proche efficacement ❤.

À ta disposition

Perdu face à ta dépression ou celle de ton proche ? Tu peux me contacter à tout moment.