Fatigue et dépression quelle solution mettre en place ?

Posté le 11 janvier 2021
fatigue et dépression

Fatigue et dépression🥱😴 un combo presque obligatoire pour tous les dépressifs. En effet, la fatigue est l’un des symptômes de la dépression. C’est très handicapant et souvent l’un des premiers signes de la dépression. Pour ma part, ce fut le cas. J’ai commencé à avoir un sommeil catastrophique rempli de réveil nocturne et de cauchemar. Pour avoir besoin de me reposer encore plus. Ne vous étonnez pas du coup si vous trouvez un dépressif à fleur de peau.

Seulement la fatigue de la dépression, n’est pas une fatigue dite classique mais pathologique. Tous les dépressifs ne sont pas forcément soumis à cette fatigue mais peuvent avoir une perte d’énergie vitale.

Cependant, la vie n’a pas changé, nous devons toujours être prêts à travailler, à nous occuper de nous, de nos enfants etc…

Comment réussir à se débarrasser de cette fatigue ? Est-ce possible ? Et comment bien la gérer ?

 

Casser la croyance fatigue et repos

Avant de commencer à trouver des solutions contre cette fatigue, il faut la comprendre. En effet, la fatigue du dépressif est due à la dépression. Pour cette raison, il est important de réaliser ce point car nous sommes nombreux à vouloir nous reposer plus mais cela ne fonctionne pas à chaque fois.

Mais il ne faut pas oublier que la fatigue de la dépression n’est pas la même que la fatigue classique. Dans quel sens ?

❌La fatigue classique est due à un épuisement, un effort ou un manque de sommeil. Mais la fatigue du dépressif est pathologique de ce fait, sa particularité est de ne pas disparaître quand nous nous reposons.🙅🏾‍♀️

Par exemple, nous pouvons passer une journée à ne rien faire et à être fatigué. Du coup au lieu de se reposer, nous devrions sortir marcher ou faire une activité pour briser cette fatigue. 👟

C’est pour cette raison qu’il ne faut pas écouter les proches qui nous proposent de nous reposer lorsque nous évoquons notre fatigue.

 

Ecouter son corps et accepter ses nouvelles limites

L’une des autres difficultés avec la fatigue de la dépression est que nous nous retrouvons handicaper par ce symptôme. Notre corps possède alors de nouvelles limites que nous devons accepter. En effet, comment être constamment épuisé quand nous sommes dans la fleur de l’âge ?

Pour ces raisons il est plus important d’accepter que nous ne sommes pas impotents mais en dépression😌. Accepter aide à mettre plus rapidement des choses en place et être patient.

Fatigue et dépression ne veulent pas dire avoir une vie barbante❌. En revanche, si nous savons que nous devons aller voir des amis, peut-être devrions-nous faire une sieste. Ou alors demander d’avoir accès à une chambre pour un peu de repos.

Il n’y a aucune honte à organiser sa vie autour de ses capacités physiques😖. De plus, nous devons être plus attentif aux besoins de notre corps pour lui donner ce dont il a besoin en fonction des circonstances.

 

Le remède de la fatigue et dépression

Il n’y a pas de remède miracle face à la fatigue de la dépression. La première chose à faire et d’avoir un suivi thérapeutique pour régler le problème de fond. Ensuite nous nous devons en tant que dépressifs d’avoir une bonne hygiène de vie.

1. Faire du sport

Pour réussir à limiter la fatigue, il est important de se dépenser dans une activité physique régulière. ⚽Pas la peine de se mettre à la boxe, marcher tous les jours au moins 30 minutes est largement suffisant. De plus, le fait de sortir permet aussi de s’exposer à la lumière du jour qui est un bon antidépresseur.

2. Manger sainement

Il y a des aliments qui sont bons pour notre corps et surtout pour nous stimuler🥗. Ensuite, à nous d’éviter les plats gras ayant des conséquences sur notre humeur et sur notre sommeil. Buvez également suffisamment d’eau dans la journée🧊.

3.  Activité pour se stimuler

L’inactivité est une source de fatigue psychique. Il est donc important de briser le manque d’envie par des activités. L’activation comportementale est capable de nous aider à faire des choses pleines de sens et nous aider à stimuler notre esprit. C’est très libérateur.🎻📄🎨

4. Se mettre dans son lit que pour dormir

Notre cerveau est, parfois, un peu bête. Le fait de rester dans notre lit lui donne de mauvais signaux. De ce fait, quand nous voulons nous coucher, le sommeil ne vient pas. Du coup, ne vous mettez pas dans votre lit uniquement quand vous voulez vous coucher.

5. Libérer son esprit avant de se coucher

Souvent au moment du coucher, notre esprit décide de jouer les savants fous. Pour éviter de cogiter, dormez à heures fixes et avant de vous coucher écrivez toutes vos pensées dans un cahier. Avec le temps, vous libérerez votre esprit pour vous coucher dans de bonnes conditions.

Ne soyez pas trop triste de cette fatigue, vous avez le droit d’être en dépression et d’être fatigué. Cela ne vous rend pas moins vous.

 

 

Manuella

Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest

fatigue dépression
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

d'autres idées de lectures

Laisser un commentaire

.