Envie de rien faire, le briser une bonne fois pour toute

Posté le 19 juin 2020
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
envie

Envie de rien faire, vous connaissez ? Je pense qu’autant que moi, vous savez très bien ce que cela signifie😔L’un des points les plus compliqués de la dépression est l’apathie. Ce défaut nous empêche d’avoir envie de faire des activités, d’avoir envie de faire des choses et nous retire, de ce fait, le plaisir et la satisfaction. Bien sûr, le manque de confiance en soi et d’estime de soi jouent également leurs rôles en nous dévalorisant à longueur de journée…  » Pourquoi faire des choses sachant que tu es trop nul pour les faire ! » 

➖Cependant il existe plusieurs moyens de traiter ce problème :  comme l’activation comportementale qui est une composante de la psychothérapie cognitivo- comportementale comme traitement pour la dépression. 🧠Elle vise un réengagement graduel dans des activités potentiellement bénéfiques : activités sociales, physiques, de loisir, d’apprentissage…

De nous nous-même, nous le savons bien, nous ne pouvons pas lutter en nous donnant des coups de pied dans le derrière ou en se secouant🙅🏾‍♀️.  Alors cette méthode simple et accessible à tous, peut devenir un atout pour nous dépressif afin de progressivement devenir acteur de notre guérison. En gros c’est nous qui mettons un coup de pied à l’envie de rien faire !

En quoi l’activation comportementale aide sur l’envie de rien faire  de la dépression ? 

➡Pour retrouver cette envie de faire des choses utilisons l’activation comportementale. Cet outil est facile à mettre en place. Il s’inscrit dans la TCC : la Thérapie Comportementale et Cognitive. Le super truc c’est qu’on peut l’utiliser sans avoir de psychologue😉🩺

L’activation comportementale consiste à faire au quotidien des activités apportant de la satisfaction et du plaisir. Plus nous faisons ces activités et plus nous avons envie de les refaire. Progressivement le gout de choses revient.

Prenons un exemple pour illustrer les bienfaits de ce procédé.

➖L’une des croyances que nous avons est que dès que nous sommes fatigués nous devons nous reposer🙅🏾‍♀️. Mais, si nous nous penchons un peu sur ce sujet, il est vrai qu’après une journée à rien faire, recevoir les encouragements du style « repose-toi »  ne nous apporte pas grand-chose. Face à cette fatigue nous avons besoin de faire des activités. Ces derniers vont nous aider à briser le cercle de la dépression et à travailler sur une fatigue pathologique. Du coup l’activation aide à se remettre à faire des choses autant que de nous redonner du tonus. 

Alors autant l’appliquer n’est-ce pas😉

Utiliser l’activation comportementale au quotidien

Pour mettre en place l’activation comportementale, il faut commencer par s’observer pendant au moins une semaine et noter toutes nos activités sur 3 critères  : Le plaisir, la satisfaction et la tristesse.

Une fois cette observation terminée, nous prenons le temps de rester focaliser sur les activités nous ayant procuré du plaisir et de la satisfaction et en ajoutons d’autres au fur et à mesure des semaines.

Grâce aux tableaux de suivi ( à télécharger), vous pourrez observer chaque semaine, vos activités. Pour chaque activité, notez sur 10 le Plaisir, la Satisfaction et la Tristesse.

Par exemple :

    • Regarder les feux de l’amour (P :4) (S :0) (T : 7)
    • Faire le ménage (P :2) (S :10) (T : 0)
    • Lire un livre (P :10) (S :10) (T : 2)

Bien sûr les premiers tableaux auront beaucoup de tristesse, mais le but est de chercher le plaisir et non de s’autocritiquer. La tristesse est normale puisque nous sommes en dépression.

Avec le temps, vous découvrirez des passions, des activités insoupçonnés et vous inverserez la vapeur. De ce fait, focalisez-vous sur vos petites victoires, planifiez à l’avance vos activités, créez des routines pour réussir à inverser la vapeur et à reprendre progressivement goût à la vie.

Visez un équilibre entre les activités plaisantes et satisfaisantes et privilégiez les activités avec du contact social (pour briser l’isolement).

 Bien sûr, ce n’est pas un remède miracle, mais c’est une occasion de travailler par vous-même votre dépression et briser ce cercle vicieux

Comprendre le cercle de l’envie à briser

➖Tout d’abord, nous devons comprendre le cercle vicieux dans lequel la dépression nous enfonce dans cette envie de rien faire.

⚡À cause de l’apathie🧠, nous perdons l’envie faire des activités. Par conséquent nous diminuons progressivement le nombre d’activité que nous faisions au quotidien.

Comme nous ne faisons plus le même nombre d’activités, nous diminuons ⬇également la part de plaisir et de satisfaction que nous rendaient nos activités.

Ensuite, la fatigue🥱 vient prendre également sa place. Parce que nous sommes fatigués, nous devons nous reposer et prendre soin de nous.  Avec la fatigue, nous continuons à faire moins d’activité jusqu’à nous rendre inactif.  Souvent à ce moment-là, à cause de la culpabilité ou par  honte de nous, nous limitons nos contacts avec notre entourage et nous finissons par complètement nous isoler

👉Face à ce scénario triste, que pouvons-nous faire ?

Téléchargez le tableau de suivi pour suivre ses activités et utiliser la méthode de l’activation comportementale contre ton envie de rien faire

Comment briser l'envie de ne rien faire ?

  1.  Utilisez l’activation comportementale
  2. Commencez par vous suivre pendant une semaine. Notez sur 10 toutes vos activités sur trois critères : la tristesse, le plaisir et la satisfaction. 
  3. Répétez le plus souvent les activités plaisantes et satisfaisantes
  4. Ajoutez semaine après semaine de nouvelles activités 

Pour aller plus loin

⚡Puisque le but de ce procédé est de vous aider à sortir de la dépression, je vous invite à suivre une méthode simple en 5 étapes incluant l’activation comportementale. Pour cela, découvrez donc cette méthode en cliquant juste ici

Manuella

Oui tu peux briser l’envie de rien faire !

envie de rien faire dépression

Le newsletter

Tu aimes les articles du blog ? Tu souhaites recevoir plus de connaissances et plus de conseils ? 

.

Cet article a 2 commentaires

  1. Perrin Dominique

    Déprime rien envie de faire couchée je fais le minimum ne plus m’occuper de moi je n’en peu plus sous ad mais depuis 6 mois une loque

    1. Queeney

      Je te comprends ce n’est pas facile de vivre ces difficultés de la dépression. Mais avec un peu de patience, une thérapie, tout s’arrange

Laisser un commentaire

De la connaissance sur la dépression

La dépression est un sujet tabou mais pas ici ! Tu trouveras tout ce dont du as besoin pour comprendre la maladie, en sortir et aider ton proche efficacement ❤.

À ta disposition

Perdu face à ta dépression ou celle de ton proche ? Tu peux me contacter à tout moment.