4 Choses à faire pour persévérer dans sa dépression qui dure

Posté le 19 octobre 2020
dépression qui dure

 Rien de pire qu’une dépression qui dure. En effet, plus le temps avance, moins nous voyons de progrès… Juste la dépression au-dessus de notre tête en nous narguant de n’être pas encore sortie de ses filets.

Pour tenir face à la dépression, deux qualités sont de mise : la patience et la persévérance. Grâce à la patience, nous tenons la longueur de la dépression et grâce à la persévérance, nous mettons en place les actions pour nous faire sortir de la dépression.

 

En effet, il se peut que notre dépression soit longue voire très longue et persiste après des années, et des années. Au départ la motivation est là, mais avec le temps comment réussir à persévérer ? Comment réussir à tenir la distance avec cette fichue maladie ?

Dans cet article, je vous propose 4 actions à mettre en place pour persévérer dans sa dépression quand elle persiste sur la durée.

Revoir le chemin parcourus après son dur travail

Face à une dépression qui dure, nous sommes découragés, lassés, fatigués de ne pas voir les progrès que nous espérions. Le temps avance encore et dans ce genre de cas, nous nous focalisons uniquement sur notre besoin de ne plus être en dépression, que nous ne réalisons pas tout le travail et le chemin que nous avons parcouru pour en être arrivé au point où nous sommes actuellement.

Je sais très bien que pour ma part, au moment où j’ai commencé en avoir marre après 2 ans de dépression, ma seule obsession était de ne plus avoir de traitement de ne plus être malade. Mais, je n’avais pas réalisé que depuis ces deux dernières années, j’en avais fait du chemin.

En clair, j’avais réussi à reprendre soin de moi, à me laver, à me maquiller, à sortir faire les courses, à nettoyer ma maison, à reprendre un travail, à ressortir avec des amis…

Comme je les considérais comme des choses normales car je les faisais avant, je minimisais tous les paliers atteints.

Quand nous sommes au début de notre dépression, nous sommes dans des états indescriptibles émotionnellement parlant. De ce fait, si je te pose à toi qui me lis cette question : peux-tu me citer tout ce que tu as réussi à refaire depuis le début de ta dépression à aujourd’hui ?

De même, il ne s’agit pas de quantifier ses paliers, car en avoir atteint juste un est un énorme pas.

Les actions à mettre en place pour persévérer :

Se rappeler de tous ce que nous avons fait, nous permet de voir que nous sommes toujours dans l’action et que nous avons déjà atteint des mini victoires.

Pour persister et tenir dans la durée, gardez en mémoire ce que vous avez réussi à faire. Notez-le même sur une feuille et mettez-la dans un lieu de passage (la porte intérieure des toilettes, le frigo, la porte d’entrée…).

Vous pouvez également demander à vos proches de jouer ce rôle. Pour cela je vous invite à écouter l’épisode 2 du podcast : Pourquoi avez-vous besoin d’un commentateur sportif dans votre vie ? Cet épisode explique comment vos proches peuvent vous parler positivement de vos actions passées pour vous motiver face à votre dépression.

Avoir confiance en son thérapeute face à sa dépression

Face à une dépression qui dure ou ne dure pas, la première arme est le thérapeute.  Effectivement aucun dépressif (dépression modérées et sévères) ne peut sortir seul de sa dépression une bonne fois pour toute sans l’expertise d’un thérapeute (psychologue, psychiatre, psychomotricien etc…).

La thérapie fonctionne contre la dépression, mais comme pour la guérison demande du temps et de la patience. En effet, je me souviens avoir dû attendre près de 5 mois pour trouver le bon dosage avoirs les bons effets des antidépresseurs.  De plus, j’avais beaucoup d’aprioris sur les psys en général et n’avais pas très confiance envers le mien et pour mon cas, j’ai saboté son travail en n’étant pas honnête car je n’avais pas confiance en lui.

Bien sur les dépressions qui dure ne sont pas le fruit du manque de confiance en son thérapeute, mais il est important de noter que ce manque de confiance peut être un frein à notre guérison.

Pour persévérer dans sa dépression, il faut avoir une véritable alliance envers son thérapeute et changer de praticien quand c’est nécessaire !

Face aux lenteurs nous avons un allié capable de nous comprendre et d’ajuster soit notre traitement soit notre thérapie pour réussir à battre la dépression.

Les actions à mettre en place pour persévérer :

Dans l’épisode 20 du podcast, je vous explique comment faire pour changer de thérapeute si besoin. De plus, n’ayez pas peur de poser des questions précises à votre psy et de suivre à la lettre ses recommandations. Si nous sommes certains d’être entre de bonnes mains, nous nous laisserons guider par notre psy.

Face au moment difficile, nous pourrons lui en parler et demander l’aide dont on a besoin pour sortir du creux de la vague.

Apprendre à ne plus avoir des propos durs envers soi

Face à une dépression qui dure, nous pouvons avoir la tendance à tout mettre sur notre dos. C’est notre faute si nous sommes en dépression, c’est notre faute si nous n’arrivons pas à nous en sortir, je suis paresseux, stupide, pas motivé, et je mérite de souffrir…

En vérité, nous dépressif sommes très dures envers nous-même et des fois nous sommes notre pire ennemie. Les propos blessants que nous avons à notre égard montrent la valeur que nous avons à nos yeux. Puisque le manque d’estime de soi est l’un des big symptômes de la dépression, s’insulter est presque instinctif.

En quoi se parler mal à un impact sur notre persévérance ? Avez-vous déjà vu un coach sportif insulter son coaché pour le motiver ? Non ! pourquoi ? Parce que pour motiver, il faut avoir des propos positifs. Si je suis déjà à mes yeux un cas désespéré, comment puis-je sortir de dépression ?

Les actions à mettre en place pour persévérer

Arrêtons de se faire du mal et enlevons un poids important que nous nous infligeons. Il est donc important de changer la façon dont nous nous traitons. Même en dépression, nous sommes acteurs de notre guérison et capable de nous maitriser. De ce fait, dès que vous utilisez un mot violent dites-vous : STOP. Et utilisez d’autres mots en vous basant sur vos réussites du point 1 pour remonter votre estime de soi.

Travailler sans cesse dans la positivité

Ne pensez jamais que dépression ne peut pas rimer avec positivité. Notre état d’esprit est ce qui nous permet de persévérer face à une dépression qui dure.

La positivité n’est pas manque de réalisme face à notre dépression, mais un moyen de persévérer. Pour faire avancer une voiture il faut de l’essence, et pour le dépressif de la positivité.

Il ne s’agit de pas de mettre des fleurs partout et de chanter en pleine compagne. Il s’agit d’un travail conscient nous aidant à transformer notre dépression profonde.

Les actions à mettre en place pour persévérer

La positivité est dans notre attitude de tous les jours :

    • Ne pas avoir des propos destructeurs sur nous
    • Rechercher le positif dans tous les aspects de notre vie
    • Sourire et rire tous les jours et plusieurs fois par jour
    • Faire attention à moins se vexer

La positivité est dans nos actions :

    • Faire preuve de gratitude envers nos proches
    • Avoir un cahier de gratitude
    • Donner aux autres

Si nous restons dans l’action selon nos limites en ne nous fixons pas la barre trop haute, nous continuerons à persévérer face à la dépression. Bien sûr, rien n’est facile et cela demande du travail ! Mais n’oubliez jamais que vous n’êtes pas seuls ! Utilisez toutes les personnes autour de vous volontaire ou non pour vous accompagner. Rejoignez des groupes Facebook pour avoir du soutien quand cela ne va pas, ou des groupes de paroles face à la dépression.

Vous pouvez tenir ferme face à la dépression, ne doutez jamais de vos capacités car nous avons en nous dépressif, le potentiel pour nous en sortir !

Queeney

Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest

dépression qui dure
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

d'autres idées de lectures

Laisser un commentaire