Comment gérer les changements de comportement des dépressifs ?

Posté le 28 août 2020

Cet article est le résumé de l’épisode 18 du Podcast 

« Raconte-moi ta dépression ».

 Il y a un truc qui je pense être très difficile à gérer, il s’agit des changements de comportements du dépressif. Il peut être très difficile de les prévoir.

Il y a les remises en question, comme vu dans un précédent podcast, il y a les pleurs, les fatalités, les colère non expliqué, bref quand on a l’impression que tout va bien, du jour au lendemain on peut totalement déchanter.

Que signifie ce comportement ? Comment prévoir le comportement de son proche et surtout avoir la bonne attitude face à la bonne difficulté ?

Le côté imprévisible de ces changements de comportement

Si vous êtes une personne organisée, je suis désolé mais vous n’allez pas aimer ce podcast. L’un des paramètres les plus difficiles de la dépression est de prévenir les humeurs dépressives. Les moments où ça ne va pas alors que tout allait si bien. Les moments joyeux devenus compliqués etc…

Est-ce si imprévisible ?

En fait, l’une des premières choses à savoir c’est que votre proche n’est plus la même personne. Il faut l’accepter. La dépression transforme tous ses sentiments, ses goûts, ses comportements.  Quand on est dépressif, cela ne veut pas dire que nous sommes justes tristes de notre vie.  Non, il y a une véritable transformation qui s’opère et qui change tout. Alors, soyez prêt à tous et quand je dis tout, c’est tout.

 

Que signifie être prêt au changement de
comportement de son proche dépressif ?

Avant que je vous donne la liste des « tout », il est important d’être prêt aux changements de comportement d’un dépressif. Qu’est-ce que cela signifie ? En clair, l’humeur négative du dépressif a un impact sur sa vision du quotidien. C’est cela qui a un rôle dans les changements d’humeur.

Par exemple :

    • Si votre conjoint avait l’habitude de vous faire des petites attentions, et qu’il n’en fait plus, c’est normal c’est la dépression.
    • Si votre père vous envoyait régulièrement des messages et qu’il ne le fait plus ou qu’ils sont tous négatifs c’est la dépression.
    • Si vous avez des difficultés d’ordre sexuel, c’est la dépression.

En fait, tous les aspects de votre vie seront modifiés, parce que si votre conjoint vous fait des petites attentions, cela ne veut pas dire qu’il n’est plus en dépression… vous voyez la suite.

Ces changements de comportement sont une lutte intense contre la dépression. Ils sont inévitables et pas si imprévisibles que cela. Comme nous savons qu’il ne neige pas en juillet, nous pouvons anticiper et comprendre les mécanismes de ces changements de comportement.

 Mais vous serez quand même touchés

Il y a beaucoup de difficultés que vous pourrez rencontrer et sur tous les aspects de votre vie. Savoir à l’avance, ne veut pas dire que vous n’aurez pas des pincements au cœur face au changement de comportement de votre proche dépressif. Nous sommes tous humains et personne n’est exempté de moments difficiles.

Alors qu’est-ce que votre proche peut vous faire ?

    • Remettre en question votre couple
    • Remettre en question les enfants
    • Remettre sa vie
    • Ne pas pouvoir avoir de relation intime
    • Dire haut et fort qu’il est nul
    • Ne pas se sentir légitime
    • Vouloir mourir
    • Câlin pas câlin
    • Sourire pas de sourire
    • Ne plus voir des membres de sa famille
    • Se demander mais pourquoi je suis née
    • Pourquoi je souffre
    • Pourquoi est-ce dur pour moi etc..

En fait, vous risquez de vous trouver dans tellement de situation incalculées que vous vous direz mais pourquoi alors que tout allait bien.

Les raisons du changement de comportement

Les changements d’attitude sont liés aux symptômes de la dépression.

  • Constante négativité
  • Fatigue
  • Dévalorisation excessive
  • Culpabilité
  • Irritabilité
  • Manque de confiance en soi
  • Problème de mémorisation et concentration
  • Absence d’émotion
  • Sensation de vie

Mais, vous ne pouvez pas prévoir et ni même votre proche qu’aujourd’hui est un mauvais jour. Si votre proche s’est levé avec le moral dans les chaussettes le jour du repas de famille chez votre mère…

Article liée : Les symptômes de la dépression

Ce n’est pas le moment de faire une scène puisque ce n’est jamais prémédité. Il y avait des jours personnellement où je n’étais pas bien et que je devais voir des amis de mon mari. Je n’y suis pas allé et il ne me l’a pas reproché…

Votre proche est en souffrance, et vous aussi. Mais sortir sa colère ne fera que perdre votre proche. Parce que votre proche est en dépression, il n’est pas aveugle. Quand, il verra que vous ne changez pas de comportement face à ses sauts d’humeurs vous aurez des :

  • Je suis désolé de te faire souffrir
  • Merci d’être là
  • Tu me supportes malgré la maladie

Et ça c’est votre victoire parce que vous savez gérer et prendre du recul.

Ne vous fiez plus à ce que vous avez construit et focalisez-vous sur votre amour et la réalité des symptômes. Le guide est à votre disposition pour comprendre les symptômes de la maladie.  Parce que si votre mari ne vous fait pas de petite attention, ce n’est pas qu’il vous aime plus… C’est que la dépression, lui qu’il est nul et qu’il ne mérite pas de le faire. Et s’il le fait c’est qu’il n’a pas écouté la voix de la dépression cette fois-ci.

Prendre du recul

Pour gérer les comportements étranges de votre proche, je vous invite à prendre du recul. Quand vous avez devant vous une personne qui est différent :

    • Dites-vous stop
    • Comment est son humeur ?
    • Oh ça ne va pas
    • Laisse, ça va passer
    • On change ou pas de plan

Apprenez ce petit schéma pour vous aider à prendre du recul. Ensuite, ayez pour vous une oreille attentive, une écoute, des moyens de dépenser votre énergie et du soutien.

En parlant de soutien : vous n’êtes pas obligé de tout raconter. Les gens ne comprennent pas la dépression, alors rester général et prenez ce dont vous avez besoin pour vous et pas pour votre proche !!

En ayant une activité sportive et une bonne hygiène de vie pour vous mais aussi si vous vivez avec votre proche dépressif.

Queeney

Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

d'autres idées de lectures

Laisser un commentaire