Dépression : mon conjoint ne ressent plus rien pour moi

Posté le 29 janvier 2021
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
dépressif ne ressent plus rien

La dépression amène son lot de difficultés dans le couple. L’une des difficultés face à la dépression est quand le conjoint ne ressent plus rien. Pour ma part, cela m’est arrivé. En effet, j’ai remis tellement de fois mon couple en question : traitement et pas traitement. Il est vrai que cette situation est plus que complexe pour les conjoints de dépressif. Alors, j’ai décidé d’en parler un peu plus franchement à travers cet épisode de Podcast.

Question du jour : Comment faire si mon proche ressent plus rien pour moi à cause de la dépression ?

Le schéma classique du dépressif suivi ou pas

Le dépressif voit que son état affecte son couple et préfère partir. Le dépressif ne le fait pas par lâcheté mais par amour dans son esprit. Il peut même avoir ce genre de pensée :

« Pourquoi rester avec toi, tu serais tellement mieux sans moi. Tu auras quelqu’une de plus joyeux d’attentif et d’en capacité de te donner plus de chose que ma tristesse. » Le manque de confiance en soi, d’estime de soi, la dévalorisation pousse et montre au dépressif qui ne vous ne le mériter pas. Une autre chose est que l’apathie, un symptôme de la dépression étrange car il coupe tout sentiment et émotion. Rien de pire que de ressembler à une coquille vide sans aucun sentiment. Des personnes ne ressent plus rien pour leurs enfants… Il est donc important de voir que c’est la dépression qui joue et non une comédie du dépressif et un moyen de se faire la malle. Que faire face à la dépression quand mon conjoint ne ressent plus rien ?

Ne pas parler non-stop du traitement

Il y a un milliard de raison pour lesquelles un dépressif refuse de se soigner. De ce fait, beaucoup mettent du temps à aller voir un médecin ou même refuse tout aide médicale. Pour ma part, je suis un très mauvais exemple car j’ai mis près de 18 mois à aller voir un médecin. Parler non-stop de comment soigner une dépression à une personne qui refuse de soigner c’est comme crier au loup. Autant avoir une autre attitude. Pourquoi ? J’avais très peur d’être qualifié de folle et je pensais ne pas pouvoir être sauvable….

Il y a toujours une raison derrière. Cependant, l’un des choses à ne surtout pas faire, c’est de parler H24 de traitement, de possibilité etc… Pourquoi ? Autant se battre à trouver la raison que d’imposer une solution n’ayant aucun poids. Augmenter votre connaissance sur le sujet par des livres ou des épisodes de Podcast. Et coupler votre connaissance de celle-ci et de votre proche. Ainsi vous pourrez trouver un point centrale capable d’être le sujet de vos conversations. N’oubliez pas de ne pas vouloir à tout pris une conversation si votre proche n’en est pas capable.

Parce que ce que sans vous en rendre compte, vous pouvez ajouter un poids et un stress au dépressif. Ou par vos propos, minimiser sa souffrance ou rabaisser le dépressifVous pouvez avoir bien plus de détails dans un article du blog : que faire si mon proche refuse de se soignerIl est important de se rappeler que le dépressif est responsable de sa guérison à 100%. Il possède en lui tout le potentiel nécessaire pour s’en sortir. C’est le plus cadeau que vous pouvez lui faire. Certes il peut ne pas l’accepter tout de suite car on peut refuser un cadeau. Mais cela ne veut pas dire que c’est peine perdu.

Ne pas attendre de prise de conscience à l’instant T

L’une des attitudes assez complexes qu’on peut attendre d’un dépressif est d’avoir une prise de conscience. Même si à cause de la dépression, votre conjoint ne ressent rien, les prises de consciences sont possibles. Cependant dans certaines situations. Mais l’une des choses à se rappeler, c’est que la dépression change le fonctionnement du dépressif. Les prises de conscience que vous attendez peuvent ne pas arriver à cause du manque de confiance en soi, la dévalorisation, l’apathie et toutes les idées négatives du dépressif. Il est important de comprendre que vous ne devez pas attendre cela de votre proche. Sa souffrance est trop grande pour fonctionnement selon les critères attendus par les personnes de la société Ma prise de conscience peut être plus facile, si on me laisse responsable de ma propre guérison. Alors au lieu de me dire : regarde telle médecin, responsabiliser un dépressif c’est lui mettre les mains le choix de prendre soin de lui. Votre attitude sera plus impactant en ne le laissant à votre proche le choix de ne plus souffrir.

Est-ce que cela veut dire que vous devez vivre dans ces conditions jusqu’au moment où votre proche aura sa révélation ?

Mettre des limites dans les propos du dépressif

Un dépressif est un électron assez libre dans sa souffrance et peut ne pas mesurer la portée de ses propos par rapport à ses proches. Le besoin de sortir de la souffrance ou de la cacher peut l’emmener à avoir des propos durs alors qu’il/elle toutes les bonnes intentions du monde

A vous de mettre des limites à votre proche. Ce n’est pas parce que votre proche est en dépression, que vous devez tout accepter dans son comportement. Avoir cette attitude peut vous faire du mal et surtout ne pas vous aider à prendre le recul nécessaire. Dire à un dépressif que vous avez mal à chaque fois qu’il remet votre couple en question n’est pas du tout une mauvaise chose. Ce ne va pas non plus casser votre relation. Même si le dépressif est fragile, il n’est pas en sucre. Alors une conversation franche et respectueuse de chacun pourra vous aider. Une réalité : vous pourrez devoir avoir conversation plusieurs fois en quelques semaines.

Guide liée : Comment avoir les bons mots pour un dépressif ? 

Voir les gestes d’affection du dépressif au quotidien et les garder en tête dans les moments les plus difficile

Même si vous avez l’impression qu’à cause de la dépression, votre conjoint ne ressent rien, vous pouvez être complétement surpris par certaines de ses actions. En effet, votre conjoint, peut avoir des gestes ou des attitudes affectueuses envers vous. Alors regardez-les avec attention, notés les et gardez-les afin de vous donner un peu de courage pour affronter la suite. Même si vous trouverez ce comportement contradictoire, cela montre les sentiments toujours présents de votre proche. Pour tenir le coup, créer aussi de nouveau souvenirs pour consolider votre couple face à la dépression



Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest !

Mon proche dépressif ne ressent plus rien pour moi que faire ?

Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest !

Le newsletter

Tu aimes les articles du blog ? Tu souhaites recevoir plus de connaissances et plus de conseils ? 

.

Cet article a 7 commentaires

  1. Val

    Merci beaucoup pour tous ces mots, c est vrai que vivre avec un dépressif n est pas toujours simple, et que les phrases lues font prendre conscience que mon cas n est pas un cas isolé. Merci

    1. Queeney

      Non ça fait partie de la difficulté de la dépression. Il faut être patient face à cela le temps que le dépressif sort la tête de l’eau

  2. Jul

    Mon proche me rejette et dit qu’il n’a plus aucun sentiment pour moi et souhaite que l’on se sépare… il est convaincu que ça n’a pas de lien avec sa dépression. Que faire?
    Il s’éloigne de plus en plus de moi, un fossé s’installe et ça me fait peur.

    1. Queeney

      Le problème de base est la non acceptation de la dépression. la dépression reste une maladie très mal vue et souvent comparé à une faiblesse. Le truc c’est de mettre la dépression d’abord à sa place avant d’envisager un changement de comportement. Pour cela, vous avez la famille, les médecins traitants et les amis. Une prise de conscience du dépressif est souvent difficile. Pour l’aider je vous invite à lui partager mon podcast destiné à montrer l’importance de prendre soin de sa santé mentale.

    2. Guillet

      Je suis dans la même situation j’ai mis deux mois pour me faire entendre elle a fini par prendre rdv début septembre sachant quand août c mort pas de psy c dure je trouve le temps long il faut prendre sur sois et se dire que les sentiments son la mais enfoui derrière un mal être croisé les doigts

      1. Queeney

        Oui cela demande du temps pour que le dépressif fasse le pas. Vous êtes courageux par rapport à tout l’aide que vous avez donner à votre épouse.

    3. Guillet

      Une chose est sur le déni de dépression existe moi c mon k c encore plus dure courage à toi

Laisser un commentaire

De la connaissance sur la dépression

La dépression est un sujet tabou mais pas ici ! Tu trouveras tout ce dont du as besoin pour comprendre la maladie, en sortir et aider ton proche efficacement ❤.

À ta disposition

Perdu face à ta dépression ou celle de ton proche ? Tu peux me contacter à tout moment.