Que faire face aux envies suicidaires de mon proche ?

Posté le 4 novembre 2020
suicide dépressif

L’une des plus grandes peurs de proche de dépressif est le suicide. Perdre un être aimé est indescriptible et un scénario non envisageable. Cependant, lorsque que vous réalisez que votre proche a des idées suicidaires et la panique comment un peu à monter… Que faire dans cette situation ?

Mon conjoint un jour c’est retrouver dans cette situation. Face à mon envie suicidaire il n’a pas su quoi faire. Il m’a juste pris dans ses bras et m’a rappelé à quel point il m’aimait.

Cette situation est délicate mais réelle et se doit d’être débarrassé de tous ces tabous et préjugés. C’est pour cette raison que j’ai décidée d’en parler franchement.

Alors en lisant cet article, je vais vous demander de faire preuve de calme et de maîtrise car quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouverez vous aurez besoin de ces qualités !

 

Les idées suicidaires du dépressif

Presque tous les dépressifs ont des idées noires et ont malheureusement pour eux  des idées suicidaires. Il est déjà important de rappeler que si un dépressif à des idées suicidaires et les avoirs ne signifient pas qu’il/elle passera à l’acte.

Le dépressif souffre atrocement et peut avoir un million de raisons différentes en fonction de son histoire d’envie suicidaire.

L’une des choses à savoir est qu’avoir une idée suicidaire une fois ne veut pas non plus dire qu’elle restera jusqu’à la tentative.  Elle est la conséquence d’une souffrance indescriptible, d’une difficulté ponctuelle ou autre raison.

L’une des grosses craintes est que parler d’idée suicidaire poussera le proche à le faire. C’est entièrement faux ! Au contraire, il ne faut pas avoir peur d’aborder ce sujet avec son proche si on a des doutes. En parler permet au dépressif de verbaliser une souffrance, une difficulté et même rechercher l’aide nécessaire.

Ce n’est pas évident de parler de ce thème.

Comment aborder le point avec son proche ?

Si vous pensez que votre proche a des idées suicidaires, il est inutile de lui crier dessus et de passer votre colère et votre frustration sur lui/elle. Vous devrez être calme et maître de vous avant de lui parler. Si vous ne vous sentez pas capable demander de l’aide à une autre personne ou comme nous le verrons après à son thérapeute.

Ce n’est pas non plus le moment de cacher tous les couteaux de la maison ou des médicaments de peur du passage à l’acte. Nous verrons plus bas que faire si vraiment votre proche est un danger pour lui et les autres.

Prenez votre courage entre deux mains et PARLER à votre proche.

Commencez par des phrases du style :

  • Je t’aime tu sais, et je vois bien que ça ne va pas. Est-ce que tu veux en parler ?
  • Je me doute un peu que tu penses au suicide et comme je tiens à toi, je me suis dit pourquoi ne pas avoir une conversation franche. Je te promets de ne pas te juger.

Montrez par vos propos que vous tenez à votre proche, que vous lui faites confiance et que vous êtes là pour lui et vous ouvrirez une porte de sortie pour votre dépressif.

Si vous sentez que votre aide est limité, vous pouvez demander de l’aide au thérapeute de votre proche.

 

L’aide du thérapeute

Nos chers thérapeutes (médecin traitant, psychiatre, psychologue et autres…) ont l’habitude de travailler avec des patients avec des idées suicidaires.

Ainsi surtout pour cette raison, un dépressif doit toujours avoir une aide thérapeutique. Il s’agit d’une maladie et se doit d’être traité par une personne qualifiée.

Demandez de l’aide extérieure et si votre proche n’a pas de thérapeute demandez de l’aide à votre médecin traitant, il pourra être un allié de taille !

Vous pouvez également appeler SOS suicide : 0 825 12 03 64. Ils sauront vous épauler et pourront également parler à votre proche.

 

En cas de situation d’urgence

Si vous pensez que votre proche est en danger pour lui et pour les autres, vous pouvez en tant que parent, conjoints, compagne, enfant demander une hospitalisation d’urgence.

Il se peut que vous ayez besoin de prendre cette décision qui ne sera pas sans conséquence quant à votre relation avec votre proche.

Très rapidement expliquez-lui les raisons afin de retrouver la confiance que vous avez et lui rappelez votre amour.

 

Le suicide est un sujet bien délicat mais qui ne doit pas être tabou ! En parler franchement vous aider à être une aide efficace pour votre proche en dépression.

Si tu souhaites allez plus loin dans l’aide de ton proche, je te propose ce petit guide.

Queeney

Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

d'autres idées de lectures

Cet article a 2 commentaires

  1. Cecile

    Merci pour cet article, il y a encore trop de tabou autour du suicide ! Je voudrais rajouter mon expérience personnelle: il y a quelques semaines j’ai été hospitalisée dans un service spécialisée dans les crises suicidaires. Ce séjour m’a vraiment sauvé la vie: j’en suis sortie avec un diagnostic (autre que la dépression), un traitement, des méthodes pour gérer des crises d’angoisse et surtout le coeur beaucoup plus léger. Queeney a complètement raison, si vous avez des idées suicidaires, ne restez pas seul.e avec. Il est vraiment important d’en parler à vos soignant.e.s, sinon n’hésitez pas à vous rendre aux urgences psychiatriques où vous pourrez rencontrer un.e psychiatre qui pourra éventuellement vous réorientez vers une structure adéquate. Bon courage à tous et toutes, je suis sûre que ça va aller.

    1. Queeney

      Merci à toi pour ton témoignage

Laisser un commentaire