Comment diminuer sa charge mentale ?

Posté le 30 juin 2020
diminuer charge mentale

La fameuse charge mentale… Ce terme s’est démocratisé il y a peu de temps. Il s’agit de penser à absolument tous, tout le temps pour son travail et son foyer.

Imaginez la scène suivante. Avant de partir travailler, vous vous êtes levés, vous avez fait le petit déjeuner en pensant aux goûts de chacun. En prenant votre café, vous avez réalisé que vous n’avez plus de lessive et que vous devez l’ajouté dans votre liste de courses parce que votre fils de 8 ans a tâché son pantalon. Ensuite, en allant en chercher un autre propre, vous pensez que vous avez fait les repas de midi pour vous et votre mari et vous rappelez à votre homme depuis les escaliers que son repas est dans le frigo.

Une fois fini avec votre fils, un bisou et les chaussures en n’oubliant pas de lancer le lave-vaisselle pour ce soir….

Vous vous reconnaissez dans cette histoire ?  

Notre société reste encore avec l’image de la femme s’occupant de la maison, mais oublie que ces dernières travaillent désormais. Avec leurs rôles de « maitresse de maison » Les femmes sont les plus touchées par la charge mentale mais les hommes ne sont pas épargnés non plus. Dans mon exemple, tout se passe bien, la vie familiale est organisée bien ficeler. Cependant, il est très important de constamment à voir un œil sur sa charge mentale. En effet, si elle est trop importante, elle peut rapidement se transformer en stress, burn out ou autres maladies.

 

Comment faire pour garder un équilibre ? Comme diminuer sa charge mentale ? Comment impliquer les membres de sa maisonnée ?

 

Pourquoi faut-il être attentif à sa charge mentale ?

 

La nouvelle maladie de ces dernières décennies est le stress. Ce dernier est la source de nombreuses maladies physiques et psychiques. Si dès le matin, une charge écrasante vous assaille sur tous ce que vous devez faire dans la journée, cela peut tout simplement conduire au stress.

Notre cerveau est une machine incroyable. En fait, face à toutes ces informations que nous devons traiter au quotidien, il crée des chemins grâce à nos neurones, voire trop de chemin. Le but de noter cerveau est de ne pas avoir trop de difficulté à gérer la charge de travail (maison, perso et pro). A force de trop y réfléchir et surtout d’anticiper absolument tout… la conclusion est un épuisement total. La peur de ne pas être à la hauteur est la raison de ce stress qui commence à avoir du mal à partir.

 

Des signes peuvent commencer à apparaître comme de la fatigue, des insomnies, de l’irritabilité ou de la colère. Les conséquences sur l’humeur ne sont pas négligeables de ce fait, il est important d’être attentif à sa charge mentale afin de la diminuer le plus possible. Découvrons quelques moyens pour diminuer sa charge mentale

 

Avoir des listes

 

L’une des premières choses à faire pour diminuer sa charge mentale est de réduire le nombre d’information dans notre cerveau. Il existe des petites ruses pour se libérer des informations que nous avons dans notre esprit. Ecrire ce que nous avons en tête est une bonne chose à faire.

En fait, avoir des listes, est un moyen d’être conscient de sa charge de travail, permet de ses libérer l’esprit et de réfléchir à la meilleure façon de les réaliser en demandant de l’aide par exemple.

Les listes vont être une aide pour vous aider à vous organiser, planifier et mieux gérer ce que vous devez faire au quotidien.

 

Organiser ses semaines

 

L’organisation est une aide pour diminuer sa charge mentale. En clair, plus votre planning sera clair et plus vous pourrez vous concentrer sur autre chose. Que signifie s’organiser ?

Préparer sa liste de courses, ses repas, les tâches ménagère et les rendez-vous. Bien sur ce n’est pas la porte à l’organisation millimétré à la seconde près mais un planning où les membres de la famille pourront se référer pour éviter de vous envahir de question.

 

Demander de l’aide

Pour ce point, je me permets de vous raconter un peu ma vie…

Il y a une chose que je reconnais avec mon mari… Si je ne lui demande pas, il ne fera pas 25% de ce que je lui demande implicitement. Pourquoi ? Parque je me suis battue pour cela. Pendant très longtemps j’ai espéré des « initiatives » de sa part… sur certains domaines ok mais d’autres non. Puis un jour je me suis dit STOP !

Depuis je lui demande clairement ce dont j’ai besoin au moment où j’en ai besoin. Pourquoi ? Parce que je ne veux plus perdre mon temps.

Les femmes viennent de Venus et les hommes de Mars ok. Alors je prends le billet pour Mars et je l’utilise pour avoir l’aide de mon homme et diminuer ma charge mentale.

Grâce à mes plannings de la semaine, il fait quoi cuisiner quand c’est son tour. Plus besoin de tous lui expliquer. Ce sont des petites choses mais utiles à notre couple et je diminue ma charge mentale.

 

Apprendre à prendre du temps pour soi

 

Oui, j’ai bien mis apprendre. En effet, il peut être très facile de dire que je vais prendre du temps pour moi, je vais me chouchouter et dans le jacuzzi se demander si j’ai bien lancé la machine…

 

Quand on se pose, on pose aussi son cerveau. C’est loin d’être une tâche facile mais cela « s’apprend » comment ? C’est de prendre des rendez-vous avec soi-même. Des moments simples tous les jours pendant 10-20 min de off pour faire du sport, une marche, du yoga, de la méditation, lire etc. Privilégiez un moment seul sans enfant ni conjoint autour. Un moment sans écran pour éviter toutes notifications. Un moment juste avec vous pour vous apprendre à vraiment déconnecter. Après si vous êtes une maman c’est bien sur bien plus difficile mais ce n’est pas non plus impossible.

 

Apprendre à dire non

 

Pour prendre soin de soi, il faut savoir dire non. En effet, dire non permet de montrer que nous sommes conscients de nos capacités et de nos limites. Nous ne sommes pas obligés d’accepter tout en s’oubliant.  En fait, il faut arrêter de vouloir faire plaisir à tout le monde. Pour moi, que c’est quelques choses de très très difficile. En fait, j’avais l’habitude d’aider la veuve et l’orphelin sans me rendre compte des impacts sur mon esprit sur ma santé. Penser aux autres est quelque chose de noble mais destructeur si on ne pense pas à soi. Des fois, dire non, demande une grande force que ce soit pour ses amis, sa famille ou son travail.

Je n’accepte plus, les conversations de copine en larmes si je n’ai pas la morale. Dans ce genre de cas, j’aide quelqu’un en détriment de ma santé. Quand, je ne suis pas en capacité de le faire, je ne le fais pas.

 

Article liée : savoir dire non

 

 

Queeney

Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest

charge mentale
tes petites aides

La dépression n'est pas un 
Tabou

Ces ebooks sont là pour t’accompagnement et prendre soin de toi

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

d'autres idées de lectures

Laisser un commentaire