5 exercices pour augmenter sa confiance en soi

Posté le 22 juin 2020
confiance en soi

La confiance en soi : c’est se connaitre, croire en soi en ses capacités et en son potentiel. Facile à dire et plus dur à faire n’est-ce pas ? Pourtant face à une recherche d’emploi, à un conflit familial, ou à une grande décision à prendre, nous avons besoin de nous s’appuyer sur notre confiance en soi.

Quelque soit ce qui nous arrive dans notre vie, il y a des moments où nous avons plus ( rupture, licenciement, dépression etc..) . 

Sans elle, il est très difficile d’atteindre ses objectifs. Bien sûr, la confiance en soi est une qualité qui n’est pas innée par conséquent nous pouvons très bien faire en sorte de l’apprendre, de la développer et de la renforcer.

 

Comment augmenter sa confiance en soi ? Je vous propose une 5 d’exercices à faire pour augmenter sa confiance en soi.

1. Connaître ses forces et ses faiblesses

La confiance en soi se bâtit sur la connaissance. Pour avoir confiance, il faut tout simplement connaître ses véritables forces et faiblesses. Souvent, nous nous focalisons sur nos faiblesses plutôt que nos forces, en pensant que nous ne sommes pas capables de faire telle ou telle chose.

Comment se connaître ?


Exercice n°1 : Listez 10 forces et 10 faiblesses. Si vous n’arrivez pas à le faire, demandez à des personnes de votre entourage (famille, ami, collègue etc.) d’en lister quelques-unes pour vous.

Une fois que vous aurez cette liste entre vos mains, pour chaque force et faiblesse réfléchissez à la dernière fois que vous les avez « utilisées ».

Le but est de garder en tête les exemples de forces pour augmenter son estime de soi. L’estime de soi est une notion proche de la confiance en soi, mais la différence est que l’estime de soi est basée sur l’image que nous avons de nous.

Gardez de côté cette liste, nous l’utiliserons pour un autre exercice.

2. Accepter ses erreurs

Si la connaissance nous donne confiance, l’échec déstabilise cet équilibre. Face à nos erreurs, la confiance que nous avions s’étiole et nous fragilise. Cependant, il est important de noter que les erreurs font partie de notre quotidien car en effet, nous ne sommes pas parfaits. De plus, accepter ses erreurs, c’est se donner la possibilité de travailler sur ses défauts…

Quand nous connaissons les choses qui nous déstabilisent, ou ne met en échec, il est bien plus facile de travailler dessus pour avancer et se fixer des objectifs.


Exercice n°2 : Utilisez votre liste de faiblesse et prenez le temps d’y méditer pour les accepter. Ensuite, hiérarchisez les défauts que vous vous voulez travailler du plus important ou moins important.

Pour chaque faiblesse associée une de vos qualités. Pour travailler sur vos défauts, développez vos qualités. Ce sentiment est bien plus valorisant que de travailler uniquement sur le négatif.

Vos forces seront renforcées et petit à petit dans la vie de tous les jours vous verrez vos forces augmenter et par conséquent votre confiance en vous !

Concrètement voici un exemple : Je suis une personne très désorganisée. Pour éviter les foudres de responsable à chaque erreur d’inattention, je travaille sur ma qualité : l’efficacité. Du coup, je me concentre sur ce que je dois faire en notant mes objectifs et ce que je dois faire dans tous les détails pour être efficace. Ainsi je développe mon efficacité et je diminue mon manque d’organisation

Article lié : Prenons nos erreurs du bon côté

3. Arrêter de se dénigrer

La confiance en soi ne peut pas augmenter si nous passons le plus clair de notre temps à nous dénigrer. En effet, souvent nous sommes notre pire ennemie en étant dur et intransigeant à la moindre faute.

Augmenter sa confiance en soi c’est arrêter de se faire du mal, en étant exigeant à l’excès envers nous-même.

Le but est d’être dans l’équilibre. L’autocritique permet de se voir correctement et non avec un filtre de négativité.


Exercice n°3: Pendant une semaine notez toutes les pensées dévalorisantes sur vous, les pensées négatives et vos ruminations sur une feuille.

Ensuite, regardez-les et posez-vous les questions suivantes :

  • Pourquoi est-ce que je pense cela ?
  • D’où vient cette pensée ?
  • Est-ce que ces choses sont vraies ?
  • Est-ce quelques choses que je dois garder pour avancer ou est-ce plutôt un frein ?

Réfléchir sur ces points, permettra de changer le dénigrement en critique constructive.

4. Ne pas se comparer aux autres

Depuis que nous sommes tout petit, nous sommes dans la spiral de la comparaison. A l’école, les notes avaient le but de nous évaluer, mais aussi de nous rappeler que soit nous étions le premier comparer à nos camarades soit en dessous…

Se comparer aux autres, c’est destructeur et vraiment un obstacle à la confiance en soi.  Surtout, quand cela devient excessif et négatif.


Exercice n°4 : Réfléchissez aux situations capables de déclencher une comparaison. Notez toutes les situations qui vous font du mal et sont négatives, pour les limiter ou pour ne plus les faire (certains comptes des réseaux sociaux, passer du temps avec certains types de personnes, des conversations dont les thèmes sont vos défauts etc…). Ensuite, essayez de les éviter le plus possible.

Ne vous focalisez pas sur l’apparence des autres, car personne ne sait vraiment ce qui se passe dans la tête de cette superbe youtubeuse ou de ce collègue qui « réussi » tout.  Arrêter de se comparer est un choix que vous seul devez prendre.

Afin de limiter sa comparaison aux autres, il est important d’être conscient de ce que nous avons de positif dans notre vie. Pour faire face à cela, vous pouvez faire preuve de gratitude au quotidien pour se concentrer sur ces belles choses que vous avez et non sur ce que vous n’avez pas. Avoir un journal de gratitude sera donc pour vous un atout. 

Article lié : Challenge 30 jours de gratitude

5. Prendre soin de son apparence

Pour avoir confiance en soi, il faut avoir confiance en son corps et s’accepter tel que nous sommes. Je suis la première à devoir travailler ce point car à cause de mon traitement, j’ai littéralement doublé de volume. Le but est de faire de notre corps un atout et une dose de confiance naturelle quels que soit notre morphologie et nos défauts : gros, petit, mince, maigre, avec des vergetures, avec de la graisse, avec des gros seins, avec des petits seins, avec beaucoup de cheveux ou sans cheveux, avec des rides ou avec des dents en moins…

Exercice n°5 : Prenez le temps chaque jour de vous « préparer ». Pour les filles, ayez une routine soin par exemple. Ensuite, soyez bien et beau dans vos vêtements du quotidien. Quand vous sortez de chez vous, même pour prendre le pain, ayez l’effet waouh !

Quand vous choisirez des vêtements, ne vous focalisez pas uniquement sur le coté pratique mais aussi la beauté et la mise en valeur. Tout ne va pas à tout le mode alors, prenez des vêtements dans lesquelles vous vous sentirez valorisés et beaux.

Je travaille très régulièrement sur ma confiance en moi, est-ce que c’est aussi le cas pour vous ?  

Queeney

Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest

augmenter confiance en soi
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

d'autres idées de lectures

Cet article a 1 commentaire

  1. Melanie

    J’aime beaucoup tes conseils 🙂 Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

What about me ?

J’ai décidé d’ouvrir ce blog pour parler franchement du quotidien des dépressif. Je me bats toujours avec certains aspects de mon trouble anxieux malgré tout j’ai décidé de vous partager mon expérience.

Bienvenue sur le blog

Queeney