Apprendre de ses erreurs, prenons-les du bons côté

Posté le 20 avril 2020

 » Une personne qui ne s’est jamais trompée est une personne qui n’a jamais rien essayé . »

Albert Einstein

Je pense que vous le savez aussi bien que moi, la perfection de n’est pas de ce monde. De ce fait, celui qui n’a jamais fait d’erreur dans sa vie lève la main ! Tout le monde fait des erreurs.

Elles sont là pour nous aider à apprendre. Quelle que soit la raison de cette erreur, cela nous aide à nous améliorer.  C’est en forgeant que l’on devient un forgeron n’est-ce pas.

Malgré cela, il y a tant de raisons qui ne nous aident pas à prendre nos erreurs du bon côté : notre éducation, nos attentes et celles des autres, la société et sa vision des erreurs. Accepter ses erreurs n’est pas une tâche facile.

Cependant avec le temps, j’ai compris que pour notre équilibre émotionnel, il est plus qu’important de prendre nos erreurs du bon côté, pour sa sphère privée, pour le milieu professionnel, pour éviter de culpabiliser, d’être orgueilleux ou d’être perfectionniste.

Nous sommes tout simplement humains

Que dire quand nous nous accablons de sur nos erreurs ? Le genre de phrase : « de toute façon, c’est normal que j’aie fait ça, je suis nulle ! » sont à supprimer de notre répertoire. Il est grand temps de prendre soin de soi.

Faire une erreur montre que nous sommes humains.  Nous les « homo sapiens » jusqu’à preuve du contraire, sommes imparfaits. Des erreurs, nous en faisons et même tous les jours. Accepter que l’on fasse des erreurs et même pour 95ième fois, montre notre humanité.

Soyez compréhensif pour votre équilibre émotionnel. Se bourrer de coups, s’insulter, se manquer de respect parce qu’on a « encore » fait une boulette, n’aide pas à garder son estime de soi.

Sans estime de soi, comment pouvons-nous nous comprendre ? Comment pouvons-nous nous accepter ? Comment pouvons-nous nous aimer ? Une faible estime de soi est un terrain pour les troubles psychologiques et entraine des difficultés dans les relations avec les autres. Il est donc très important d’être indulgent envers soi-même.

Avoir de l’estime de soi, nous permet dans notre esprit d’accepter de mériter de belles choses comme l’amour, le bonheur, la santé, le succès etc… Pour éviter de rester dans un cercle vicieux et avoir droit à ces choses, il faut accepter ses erreurs. Comment ? Accepter que vous soyez humain et que vous avez le droit de vous tromper.

N’exigeons pas de nous la perfection

Savez-vous combien d’enregistrement, j’ai fait pour le podcast ?  28 fois. Quand, je dis 28 fois, c’est 28 fois enregistrer et monter. J’ai un gros problème de perfectionnisme et de confiance en moi.

Sauf que depuis que j’ai ouvert ce blog, j’ai eu de belles choses comme des loupés. Il n’y a absolument rien qui s’est passé comme prévu. Ma tête a failli exploser.

J’ai dû hurler un grand STOP pour me poser et comprendre ce qui se passait. Comment avancer quand il n’y a pas de place pour la critique et l’échec ? Franchement, j’ai passé des journées entières à enregistrer des podcasts… Mais quelle perte de temps et d’énergie ! À la fin de ces journées, je n’ai jamais eux de sentiments de productivité.

C’est l’une des raisons pour lesquelles, j’ai décidé d’écrire cet article. Je suis dans l’apprentissage aussi.

Le perfectionnisme n’aide pas à faire face à ses erreurs. Comment alors voir nos erreurs du bon côté ? Pourquoi ne pas faire une liste des choses que nous avons réussies et des choses que nous avons ratées ? Ainsi, nous serons à même de voir nos réelles capacités et ne pas nous focaliser uniquement sur nos erreurs.

De plus, si nous sommes perfectionnistes, évitons de nous mettre des objectifs intenables afin de ne pas être déçus par l’échec ou à cause d’une éventuelle erreur.

face aux erreurs faisons preuve d'humilité

Voir ses erreurs permet de cultiver une belle qualité : l’humilité. L’humilité est la qualité nous aidant à ne pas devenir orgueilleux. L’orgueil est un vilain défaut. Oui comme dit ma nièce : « vilain pas beau »

Nous avons tous en nous cette petite part d’orgueil, ne voulant pas admettre que l’on ne s’est pas trompé ou à chercher des excuses à nos erreurs…

Faire cela, ne peut que tenir notre image. Que ce soit dans le milieu personnel que professionnel, une personne ne reconnaissant pas ses erreurs est souvent imbue de lui-même.

Non, je ne fais pas d’erreur et de tout façon, c’est la faute de … !

À la fin, votre image ne sera que ternie et les autres auront du mal à être en relation avec nous. Surtout dans un couple, si vous rejetez la faute tout le temps sur votre moitié… comment pouvez-vous garder une relation saine.

Cette attitude est souvent réprimée chez les enfants. Mais si vous le faites au quotidien en quoi votre éducation aura du poids ? Faites-ce que je dis, pas ce que je fais ?

Je suis la première à blâmer sur ce sujet, mais avoir cette attitude aidera à la paix dans votre foyer ainsi qu’une relation de confiance dans votre travail.

Accepter ses erreurs Une chance de recommencer

Qui ne voudrait pas avoir dans la vie la touche « annuler » ? Vous savez sur l’ordinateur le fameux CTRL+ Z.

Sauf que non, ça ne marche pas. Alors, il vaut mieux prendre cette erreur comme une chance de recommencer à nouveau. Recommencer aide à relativiser et à se donner une autre chose. Ne vous dites pas dans la vie, il n’y a jamais de seconde chance. Il y en a toujours (sauf si vous avez tué un bébé phoque).

Après avoir admis votre erreur, il est temps d’aller de l’avant.  Dans cette démarche, il est important d’oublier ! Comment cela peut s’oublier ? Ne faut-il pas se rappeler de ses erreurs pour ne pas les refaire ?

Oui, quand je parle d’oublier, je parle de se pardonner soi-même afin que nos erreurs ne viennent pas nous hanter avec notre culpabilité.

Se pardonner peut-être plus dur que pardonner aux autres.   Seulement, c’est le seul moyen pour réellement aller de l’avant. Si vous marchez sur un chemin, vous vous êtes trompés d’itinéraire, vous rebrousser chemin afin de retrouver le bon chemin. Une fois sur la bonne route, allez-vous regarder tous les 30 seconds derrières pour être bien sûr que vous ne vous êtes pas encore trompés ? Vous n’aurez rien d’autre qu’un bon torticolis. Oublier vos erreurs, pardonnez-vous à vous-même.

Pour vraiment aller de l’avant.

Pour conclure, voir ces erreurs du bon côté est loin d’être une tâche facile. Cependant, elle n’est pas irréalisable. Ok, comme moi vous n’êtes pas parfait, mais voyez vos erreurs comme un possibilité de s’améliorer, de se redonner une autre chance.

Queeney

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

d'autres idées de lectures

Cet article a 17 commentaires

  1. Sandra

    Toujours un plaisir de te lire. Soyons indulgents avec les autres mais aussi avec nous-même <3

    1. Queeney

      Merci bcp pour ton message ça me motive et me donne envie de continuer!

  2. Hello!
    Le problème avec l’erreur/l’echec, n’est pas forcément le fait qu’on en fasse, mais le regard que les autres vont porter sur nos erreurs.
    Le perfectionnisme me filait des maux de vendre quand j’étais petite, aujourd’hui ce sont des crises d’angoisses, parce que dérrière ça il y a la peur du jugement.
    Si le regard des autres n’étaient pas aussi pesant, je pense qu’on ne serait pas aussi effrayés de faire des erreurs et qu’on oserait plus.
    En tout cas, c’est comme ça que je le vois.

    1. Queeney

      Je suis d accord. C vrai que je parlais par rapport a nous. Mais le regard des autres est très difficile ! Il est important de s en détacher mais c’est un article voir plus pour réussir à travailler dessus !

  3. yasmine

    On apprend de nos erreurs. Et ça doit nous servir pour avancer, ce n’est pas un frein mais l’occasion de faire les choses autrement. Ce n’est pas grave à condition de ne pas répéter encore et encore les mêmes.

  4. lys

    Hello ! Cela me fait penser à la citation : « Le seul homme à ne jamais faire d’erreurs est celui qui ne fait rien. »Theodore Roosevelt – L’erreur, c’est justement ce qui nous permet d’avancer, d’apprendre…Le tout est de s’aimer soi même et d’aimer même nos erreurs, nos imperfections…Tout le monde en fait, et cela depuis la naissance, c’est ce que l’on appelle l’apprentissage, et cela ne s’arrête jamais…

  5. Laurane

    Hello,

    Pour commencer j’adore la photo de ton article !!
    Vraiment je la trouve superbe.
    Et concernant ton sujet, je suis entièrement d’accord.
     » Il n’y pas d’erreurs, que des leçons  » 🙂

    Bonne soirée.
    xx

    Laurane.

    1. Queeney

      Merci beaucoup pour la photo 😅

  6. Morgane

    Hello ! Super article, très inspirant pour les personnes qui sont dures avec elles-mêmes ou qui ont du mal à lâcher prise ! Même si l’erreur est dure à admette, j’estime que rien n’arrive pas hasard et qu’il y a toujours de quoi retenir un peu de positif pour l’avenir 🙂 On en apprend toujours, surtout sur nous-même dans ces cas là !

    1. Queeney

      Tu as raison, il y a toujours des leçons à tirer de nos erreurs.

  7. Merci pour cet article vraiment très interessant ! J’avais aussi envie d’écrire un article sur les erreurs, mais tu m’as devancé ahah 😄

    1. Queeney

      Au contraire, je voudrais bien lire ton point de vue sur le sujet !

  8. Ana

    Merci pour cet article, le message que tu fais passer et plus que nécessaire ! Nous ne sommes que des humains et l’erreur est humaine. L’an dernier j’ai eu une année horrible mauvaises décisions qui m’ont fait enchainer problème sur problème mais finalement je ne regrette rien car j’ai beaucoup appris. Je dirais presque que c’était des erreurs nécessaires pour me faire grandir 🙂

    1. Queeney

      Cela nous fait grandir! J’ai aussi fait des erreurs qui m’ont permis de m’aider à voir la vie différemment

  9. Merci pour cette transparence ! C’est incroyable comme on porte souvent ses échecs comme des fardeaux… alors qu’ils permettent de mettre la lumière sur les petites victoires 😊

    1. Queeney

      Nous pouvons vraiment en tirer de belles leçons

Laisser un commentaire