Comment avoir une alimentation saine quand on a la flemme ?

Posté le 11 mars 2020
bien manger

Bien manger, c’est le début du bonheur n’est-ce pas ? Une chose est sûre nous les Français, nous aimons bien manger de bonnes choses. Cependant, il est très facile de prendre rapidement de très mauvaises habitudes.  Manger sainement aide à réguler notre poids, à avoir du tonus, à éviter de nombreuses maladies physiques comme psychiques et à bien d’autres bénéfices.

Une des choses conseillées lorsque vous sentez un petit coup de mou au moral prendre le temps de regarder nos habitudes alimentaires. Seulement voilà, quand on manque de motivation pour X raisons ou bien sans aucune envie de se mettre à cuisiner à cause de la dépression ou d’autres sources de stress, comment faire en sorte de garder une alimentation saine ?

 

Préparer sa semaine pour manger sainement

Les moments de flemmes, ne se prévoit pas à l’avance. Par contre, en préparant les repas de la semaine, il est bien plus facile d’éviter de se ruer vers de plats type fast-food ou la première chose qui nous passe sous la main.

Pour ma part, afin de canaliser mes moments où je n’ai tout simplement pas envie de cuisiner, j’ai mis en place depuis 2 ans, un menu pour chaque semaine.

Je peux donc varier les repas, les équilibrer et faire des courses en conséquence afin de ne pas exploser mon budget. Il faut bien se l’avouer manger mal coûte souvent un peu plus cher (resto fast-food, grignotages ect…) que faire des repas équilibrés et sains.

Je peux ainsi répartir dans ma semaine :

  • 5 fruits et légumes par jours
  • 1-2 viandes ou poisson par jours
  • Des produits laitiers
  • Etc…

Le fait d’avoir un menu, me permet de demander à des membres de la famille de faire à manger quand vous sentez que vous n’avez pas envie.

Cependant, si vous vivez seul, comment faire  ?

Avoir un plat de secours

Je reprends la question, comment éviter de manger de mauvaises choses et avoir toujours une bonne alimentation quand la motivation n’est pas au rendez-vous ? En ayant un des plats sains de secours.

Les plats de secours ne sont pas uniquement pour le dimanche mais pour tous les moments de la semaine où vous n’avez pas encore fait vos courses, ou que vous ne pouvez pas vous lancer dans une grande cuisine ou bien que vous n’ayez pas envie de cuisiner.

Il vous faut avoir dans vos placards et dans votre frigo des plats simples et rapides. Voici quelques exemples :  

  • Les ramen. J’adore manger des nouilles japonaises. Elles ne coutent trois fois rien (entre 0.70€ et 3€). Il suffit juste d’avoir de l’eau chez vous. Je prends quelques ramens à chaque grande course. Quand vous n’avez pas envie de cuisinier… vous pouvez manger. Elles sont très peu caloriques !
  • Les soupes en brique. Aujourd’hui avec les notes nutri-score, il y a de plus en plus de soupe déjà préparée avec une bonne qualité.
  • Faire une omelette en ajoutant quelques légumes et autres.
  • Les sauces bolognaises toutes faites. Elles ne sont pas mauvaises pour la santé, et un très bon nutri-score.

Remplacer et diminuer les pêches-mignons

Face à la flemme, j’ai commencé à manger de très mauvaises choses. J’ai pris du poids et j’ai beaucoup blâmer mes antidépresseurs. Mais malgré tout, j’avais ma part. Il ne faut pas oublier que manger est un plaisir. Comment faire pour se débarrasser de certaines mauvaises habitudes prise pendant ces périodes de creux ? Voici comment j’ai procédé :

Mon péché mignon ? Non mes péchés mignons… ? Les frites, les MMs, et le Nutella. Je peux en manger tous les jours sans aucun souci… 

Comment ai-je reconverti tous ceux-là ?

Les frites : j’en mange actuellement toutes les deux semaines, et je mange à la place beaucoup de carotte et concombre en bâton.

Les mms : En faite, j’aime le grignotage, manger quelques choses petit à petit.  Du coup j’ai remplacé les MMs par des amandes, des noix et des fruits secs. Pour éviter de prendre des paquets pendant mes courses, je ne passe plus dans le rayon bonbon même s’il y en dans d’autres endroit du magasin. Je pars avec ma liste et je vais donc rarement dans le rayon bonbon. J’en consomme très occasionnellement maintenant.

Le nutella : ah le pire de mes péchés mignons… Une brioche ou des crêpes comment ne pas résister. J’ai testé les alternatives, les faits maisons… mais cela ne me plaît pas. Le problème est juste que je comparais le goût… J’ai donc prix mon courage à deux mais, j’ai commencé par un mini pot par mois. Ensuite, j’ai pris plus de confiture et j’ai commencé à en faire moi-même. Le résultat un an plus tard… je peux passer dans le rayon sans en prendre un pot…..

 

Pour finir

Manger sainement est un objectif majeur pour aider notre cerveau et notre organisme à bien fonctionner.  C’est un très bon antidote contre la dépression. Vous n’avez pas envie de cuisiner… Demandez autour de vous, à vos proches, vos amis.

Si vous n’avez personne, voici des solutions pour vous aider. Comme déjà mentionner : faire ses courses en ligne.

N’hésitez pas à passer par le traiteur de grandes surfaces pour des plats déjà faits. Je ne vous conseille pas tout… Mais c’est bien que de manger un burger^^.

Envie d'un peu plus ?

Si cet article vous a plu😎,vous inscrivez-vous à la newsletter et recevez en cadeau le guide de votre choix. Suis-je en dépression ? ou Comment expliquer ma dépression à mes proches ?🎁🎁

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

d'autres idées de lectures

Cet article a 5 commentaires

  1. Aurore naurore

    Merci pour tes conseilles je devrais me remettre à faire menu de la semaine

  2. La clé pour moi est de faire mes menus à l’avance et donc ma liste de courses. Comme cela je me limite à ce qui est prévu ! Mais on s’autorise quand même des plaisirs régressifs … avec ce temps c’est indispensable pour le moral !!! A bientôt.

  3. Ingrid

    Article dans lequel je me reconnais bien ! d’ailleurs tout mon travail sur la nourriture émotionnelle (podcast Faim de Liberté 🙂 ) vient de là, je pense. Aujourd’hui j’ai un panier bio chaque semaine, ça me force à manger sain et cuisiner un minimum aussi !

  4. lys

    Hello ! C’est vrai qu’une vision claire de sa semaine permet de s’organiser en conséquence et de viser, côté nourriture, un objectif sain et diversifié. j’adore le bio, les fruits…manger devient alors un vrai plaisir😻

  5. Audrey

    Coucou ! Moi-même très sportive, et d’une façon ou d’une autre penchée sur le bien-être, je trouve ton article très intéressant et surtout très vrai 🙂

    Je prépare également mes plats à l’avance. Et puis de temps en temps un petit plaisir parfois gras, parfois sucré, parfois les 2 fait toujours plaisir 😀

Laisser un commentaire