Comment aider un dépressif sans sombrer dans la dépression ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Posté le 5 mars 2021
comment aider un dépressif

Soutenir une personne souffrant de dépression n’est pas une chose facile, mais le plus important savoir comment aider un dépressif sans sombrer dans la dépression.

En effet la dépression est une maladie complexe et épuisante. Elle possède bien trop de symptômes ayant des dommages collatéraux pour l’entourage.  Par conséquent en voulant aider un dépressif, nombreux sont ceux qui ne prêtent pas eux en aidant les dépressifs et du coup s’épuiser, se décourager et finissent par baisser les bras.

Alors, comment aider correctement tout en se préservant de la dépression ?

 

 

Que signifie sombrer pour les proches ?

 

Avant tout, il est important de mettre en évidence ce que signifie sombrer dans la dépression pour l’entourage. Car comment aider un dépressif si nous nous faisons attraper par la dépression ? Beaucoup ont peur de devenir dépressif. En fait, les conséquences sont un peu plus complexes.

L’entourage subit les conséquences de la dépression, ses symptômes par exemple. La variation d’humeur et les remises en question du couple brisent la confiance dans les couples.

Un autre exemple, la négativité au quotidien peut ajouter du poids et des tensions lors de conversations avec le dépressif. Au départ on est prêt à aider sans problème sauf qu’avec le temps, on baisse les bras et le dépressif devient un cas désespéré. S’installe alors de l’animosité et beaucoup de déception qui peuvent engendre de la négativité et de l’agacement sur le long terme.

A force d’avoir ces sentiments négatifs dans votre vie, vous pouvez vous faire happer par le découragement, la fatigue et pour certains, la dépression…

Il faut bien se rappeler que la dépression n’est pas une maladie contagieuse cependant c’est notre attitude face à la maladie qui peut nous faire sombrer.

Alors, comment aider un dépressif sans se faire avoir par la dépression ?

 

Comment aider en se préservant de la dépression ?

 

Apprendre à déceler les pièges de la dépression

 

Avant d’aider, il est important de voir où est-ce qu’on met les pieds. En clair, la dépression a des codes, des comportements et des mécanismes définis pouvant grignoter petit à petit toutes les bonnes volontés.

Alors, pour ne pas sombre et aider, apprendre les détails de la dépression est essentiel. Mais que devez-vous apprendre sachant que vous n’êtes pas un thérapeute.

Du coup, voici la liste des choses à savoir :

  • Les symptômes de son proche
  • L’intensité de sa dépression
  • Les mécanismes de la dépression
  • Les cercles vicieux

Pour apprendre toutes ces informations, je ne vais pas vous envoyer sur internet mais vous proposer un podcast capable de répondre à ces questions.

Le podcast : Jamais sans mon dépressif.  Les premiers épisodes arrivent le mercredi 10 mars. Mais en attendant vous pouvez écouter la présentation du podcast juste ici.

 

En apprenant davantage sur la dépression et surtout ses pièges, vous saurez comment aider un dépressif sans vous faire avoir par la maladie.

 

Des limites dans l’aide apporter au dépressif

 

Maintenant que vous travailler sur la dépression, il faut laisser à chacun son travail. En effet, vous ne pouvez pas vous substituer à un thérapeute. Sans s’en rendre compte on peut très bien avoir cette attitude surtout quand on ne borde pas les propos du dépressif.

En effet, un dépressif pense à 100000 km/h et du coup, il se retrouve heurter par ses réflexions dues aux symptômes comme l’apathie, la dévalorisation, le manque de confiance en soi.

En voulant exprimer ses pensées, il peut vous faire très mal en remettant par exemple votre couple en question. Alors quand cela ne passe une fois ok, mais au bout de combien de fois allez-vous perdre patience et confiance en votre proche ?

Certaines conversations appartiennent aux thérapeutes experts étant capable de gérer bien mieux ce genre de penser et qui en ont l’habitude.

Pour pallier cette situation, je vous invite à border le propos de votre proche.

N’acceptez pas toutes les conversations et rappelez avec douceur à votre proche que vous ne pouvez pas tout encaisser.

Avoir de l’aide pour soi pour se protéger de la dépression

 

Les dommages collatéraux de la dépression sont tellement nombreux que pour tenir sur la durée les proches comme vous se doivent d’avoir pour eux une oreille attentive.

En effet, évacuer est salvateur et permet de tenir dans le temps. En plus vous avez le droit d’en avoir marre de la dépression et de ses conséquences sur vous et sur votre famille.

Exprimez ses souffrances et ses frustrations sont nécessaire à l’aide apporter au dépressif. Comme évoquer dans le point précèdent, le dépressif a une aide régulière alors vous qui subissez la dépression et qui souhaite aider au mieux se doit d’avoir aussi une aide.

Quel type d’aide ? Cela dépend de vos circonstances mais par exemple un ami, un coach et même des fois un psy sera nécessaire.

Ne surestimer jamais vos forces et ne sous-estimer pas la capacité de la dépression.  En ayant votre aide, vous aurez toujours de quoi donner en recevant ce dont vous avez besoin pour tenir le coup.

 

Pour vous aider dans ces difficultés, voici le guide pour les proches de dépressif. Je vous invite à le télécharger pour vous accompagner dans ce travail.

Ainsi maintenant vous savez comment aider un dépressif sans sombrer dans la dépression : apprendre plus sur la dépression, mettre des limites au dépressif et avoir une oreille pour libérer la pression.

 

 

 

 

Manuella

Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest !

aider dépressif

Laisser un commentaire

De la connaissance sur la dépression

La dépression est un sujet tabou mais pas ici ! Tu trouveras tout ce dont du as besoin pour comprendre la maladie, en sortir et aider ton proche efficacement ❤.

À ta disposition

Perdu face à ta dépression ou celle de ton proche ? Tu peux me contacter à tout moment.